Skip to main content

Après la reunionite, le syndrome Powerpoint ?

Après la reunionite, le syndrome Powerpoint ?

On connaissait la réunionite, sorte de maladie professionnelle heureusement sans conséquences pour la santé, qui au prétexte d'améliorer l'organisation et la communication dans l'entreprise, fait finalement perdre un temps précieux à ses  collaborateurs et pas mal d’argent à leurs patrons. Pour ceux que le sujet intéresse, les symptômes et autres signes cliniques sont très bien étudiés dans la dernière étude Robert Half .

Dans la même veine, voilà qu’un nouveau syndrome pourrait bientôt apparaitre dans les bureaux, celui du Powerpoint. On savait le célèbre  programme de Microsoft capable de nous faire perdre une bonne demie heure à chercher dans les multiples menus comment insérer  des flèches de couleur ou des effets miroir dans une présentation, bref des fonctionnalités souvent accessoires... Mais le problème est plus sérieux encore. Le syndrome Powerpoint toucherait déjà de plein fouet les effectifs de l’armée américaine, préfigurant sans doute, comme il est d’usage, ce que la société civile ne devrait pas tarder à expérimenter à son tour. La grande muette yankee n’est pour une fois pas avare de mots pour fustiger l’énorme confusion créée par l’utilisation immodérée et de plus en plus inappropriée du logiciel, censé initialement ‘clarifier ce qui est confus, simplifier ce qui est complexe’. Comme le dit Le Figaro.fr dans un récent article sur le sujet, ‘Les soldats parlent même  de «mort par PowerPoint» pour décrire l'ennui suscité par ces exposés où les tableaux s'enchaînent sur un écran’… Alors, cadres, Gi's, même combat ? Pour ceux qui souhaitent échapper à l'épidémie, ni gel hydroalcoolique ni masque de protection, mais un blog bien construit, ' présentations expertes ', qui vous aidera à utiliser efficacement Powerpoint. Et pour les autres, un superbe Slideshare, sorte de Powerpoint en ligne,  sur le thème de … la réunionite ! Ca ne s'invente pas !