Skip to main content

Des vertus et des dangers de l'humour au bureau

Des vertus et des dangers de l'humour au bureau

Le travail, c'est sérieux ! Une idée qui a la vie dure… Mais sérieux ne veut pas forcément dire ennuyeux. Travailler dans la bonne humeur, c'est prouvé, améliore le moral, la santé et la productivité des salariés. Deux tiers des salariés français font d'ailleurs du rire le rempart le plus efficace contre le stress au travail, selon un récent sondage Monster.L'humour a donc toute sa place en entreprise. À condition d'en faire bon usage…

 

 

L'humour : une qualité professionnelle

 

 

Les recruteurs font de plus en plus souvent figurer le sens de l'humour parmi leurs critères d'embauche. Synonyme d'humilité, de détachement et de maturité, l'humour dégonfle les situations difficiles et permet de prendre du recul sur les enjeux. Une qualité fort appréciable en situation de management, par exemple, qui autorise d'évoquer certains sujets difficiles. Si les entreprises sont aujourd'hui demandeuses de candidats ayant le sens de l'humour, les salariés eux aussi plébiscitent ce type de profil capable de favoriser une entente harmonieuse au travail. Un collègue qui a de l'humour est toujours populaire. "Ses mots d'esprit", explique Yasmina Hardi, psychologue du travail et coach en communication et management, "proposent aux autres de relativiser. Ils offrent une grille de lecture différente qui permet d'appréhender les choses autrement."
L'humour est donc indéniablement un plus recherché dont il est possible de faire un atout dans une recherche d'emploi.

L'humour au travail, c'est bon pour la santé

La principale qualité de l'humour est qu'il fait rire ou tout au moins sourire. Depuis longtemps déjà, on connait les bénéfices du rire sur les interactions sociales. Aujourd'hui, de nombreuses études mettent également en évidence ses bienfaits physiologiques. Et c'est prouvé : l'humour améliore les fonctions cognitives et prévient les risques cardiovasculaires. En riant, notre cerveau produit des décharges de dopamine, un neurotransmetteur influant dans le mécanisme du plaisir. Soupape antistress, antidépresseur et relaxant naturel, l'humour a donc des vertus particulièrement intéressantes et utiles dont il serait bien dommage de se priver dans un contexte professionnel trop souvent anxiogène…

Des codes de l'humour différents

Mais pour être bénéfique, "l'humour doit être bienveillant", précise Yasmina Hardi. "Celui qui l'utilise doit le faire à des fins positives et s'assurer d'abord que l'environnement y sera réceptif." En somme, nous avons (presque) tous de l'humour, mais un code de l'humour différent! Et ce code dépend essentiellement de notre culture. Ce qui fait rire en France, ou fait rire les Français, ne fait pas forcément rire au Japon. Mais le code de l'humour n'est pas uniquement corrélé à la culture de l'individu, il dépend également de la culture de l'entreprise. "Dans un premier temps, il faut prendre le temps d'observer, de prendre ses marques. Il y a encore des sociétés où plaisanter est mal vu, où rire reste synonyme de désinvolture. La personnalité du manager ou du patron pèse bien sûr dans l'acceptation de l'humour au bureau. En somme, il faut veiller à s'adapter aux pratiques de l'entreprise."

Une bonne appréhension de l'ambiance générale, pas de stigmatisation, ni d'ironie pour éviter la blague qui blesse, assorti d'un savant dosage pour ne jamais franchir le cap de la lourdeur… restent les meilleures recettes pour un humour efficace. À savoir, un humour qui rassemble, renforce l'esprit d'équipe et aide à résoudre les difficultés.

> Sur le même thème : Les quatre commandements du plaisir au travail