Skip to main content

Étudiants, profitez des vacances pour muscler votre CV

Étudiants, profitez des vacances pour muscler votre CV

C’est l’été, faites des expériences. Pour les valoriser sur votre CV, faites-en l’analyse pour en extraire des compétences, ne vous contentez pas de les lister.

« Toute expérience est valorisable, qu’elle soit ou non en lien avec ses études, même la plus courte. » Hugues Truttmann, président de TDF Conseil, cabinet de conseil en ingénierie du recrutement, encourage les étudiants à noter toutes leurs expériences sur leur CV, même les plus alimentaires, même bénévoles ou reliées à leurs loisirs, à condition d’aider le recruteur à comprendre leurs apports pour l’entreprise.

Ne négligez aucune expérience

Vous pensez que des heures de plonge dans un restaurant n’ont pas leur place dans votre CV ? Et pourtant, si, et même si vous faites de longues études intellectuelles. « Dans ce dernier cas, l’expérience d’un travail manuel montre votre adaptabilité et votre ouverture d’esprit, et dans l’absolu, ce type de travail dénote un tempérament travailleur », explique notre interlocuteur.

Dans les bureaux en faisant de la saisie informatique ou de l’archivage, dans les boutiques en tant que vendeur, dans la restauration en service en salle, dans les supermarchés en tant que caissier, dans les usines ou la grande distribution en tant que manutentionnaire, dans les wagons de la SNCF pour accompagner de jeunes enfants, dans les campings à nettoyer les douches, pendant les jolies colonies de vacances ou au centre aéré si vous êtes titulaire du BAFA, mais aussi dans vos loisirs (sports, voyages…) ou vos engagements bénévoles, vous engrangez plus d’expérience que vous ne l’imaginez, sachez en parler comme un pro ! « Vous êtes étudiant mais votre CV doit toutefois être rédigé comme celui d'un profil de 15 ans d'expérience », souligne-t-il.

Les valoriser demande d’expliquer le lien entre ces expériences et les compétences transverses que l’entreprise attend, qui font le professionnalisme (respect des consignes et des règles de l’entreprise, efficacité, capacité d’intégration dans une équipe, sens des responsabilités, qualités relationnelles…).

Valorisez vos jobs d’été en précisant la façon dont vous les avez trouvés

Vos proches vous ont donné un coup de pouce ou vous avez recherché activement du travail en faisant du porte-à-porte. « Le fait d’avoir un boulot d’été est déjà le signe qu’on a fait l’effort de le trouver, l’origine de ce travail (réseau, recherche active) peut intéresser le recruteur car elle dénote des qualités personnelles », explique-t-il. Déposer son CV dans les supermarchés ou les boutiques des environs est volontaire et courageux par exemple. Faire le siège de ses proches pour obtenir une rare place d’archiviste ou de standardiste est une autre façon d’être accrocheur, le signe aussi que l’on comprend le fonctionnement d’un environnement donné. La façon de concevoir un job d’été est également intéressante. Certains étudiants allient l’utile à l’agréable : ils habitent loin des stations balnéaires mais s’arrangent pour y travailler l’été sans avoir de point de chute familial ou amical. Cette débrouillardise peut aussi intéresser un recruteur. Une ligne du CV suffit pour parler de votre façon de vous y prendre.

Valorisez la répétition d’année en année

Le fait de travailler chaque été au même endroit est en outre le signe que vous êtes efficace, qu’il est agréable de travailler avec vous et que l’employeur vous fait confiance. « Il faut donc optimiser ce point sur le CV », conseille Hugues Truttmann.

Analysez vos expériences pour en tirer des compétences qui parlent à un recruteur

Une liste de centres d'intérêt n’a en soi aucun intérêt pour le recruteur. C’est le pourquoi qui l’intéresse donc, prenez le temps d'analyser ce que vous avez fait. Pourquoi tel sport ou tel voyage ? « Mentionnez de façon concise son but, votre motivation, ce que vous avez appris et réalisé grâce à lui », recommande-t-il. Cela peut être votre sens logistique et organisationnel, votre curiosité d’autres cultures, votre envie de perfectionner une langue étrangère… Avec un travail de saisie informatique de factures pour un service compta, vous pouvez valoriser votre pratique d’un outil de gestion commerciale. Un job de serveur dans un restaurant peut évoluer en peu de temps si vous faites preuve de maturité et de fiabilité. On peut vous confier la caisse et la supervision des nouveaux, comme à un chef de salle.

Il sera ainsi de plus en plus difficile aux recruteurs de vous opposer votre manque d’expérience parce que vous êtes jeune.

Sophie Girardeau

MONSTER Pour trouver mieux


Back to top