Les avantages en nature, la carotte des commerciaux

Les avantages en nature, la carotte des commerciaux

Il n’y a pas que le salaire qui décide un commercial à rejoindre une équipe plutôt qu’une autre. Les entreprises, les plus grandes en tête, proposent des avantages en nature qui peuvent s’avérer décisifs dans le choix des commerciaux. 

 

L’étude annuelle menée par le cabinet de recrutement Hays est catégorique : « les rémunérations des commerciaux sont stables, strictement régies par des grilles internes ainsi que par les salaires déjà établis au sein de l’entreprise », mais « le véhicule de fonction demeure un vrai levier de négociation ». Il suffit d’ailleurs de parcourir les petites annonces pour observer que les avantages en nature proposés aux commerciaux représentent un atout considérable pour convaincre les candidats : « Avantages : PC + TEL + Voiture de service + Carte GR + Indemnités repas 17,40€ », peut-on lire chez un énergéticien en quête d’un commercial de terrain. Un logisticien propose lui « un grand nombre d'avantages : 13ème mois, mutuelle de groupe, chèques déjeuners, Plan épargne entreprise, CE attractif, véhicule de fonction + carte essence, smartphone et PC portable ».

Au-delà de la rémunération, la fonction commerciale totalise le plus grand nombre « d’à-côtés » prévus pour rendre le quotidien plus simple : « quand on parcourt  20 000 kilomètres par an, il est tout de même plus simple de ne pas se poser de questions sur l’entretien du véhicule que l’on conduit !, assure Florence Couttet-Ollivari, commerciale d’une société de courtiers. C’est un véhicule que je peux également utiliser le week-end, ce qui me dispense d’acheter ma propre voiture, poursuit-elle. Si je devais changer de poste, je privilégierais des conditions similaires ». Idem pour le téléphone et l’ordinateur : « ce sont des accessoires dont on ne peut pas se passer à la fois dans notre travail, mais également à l’extérieur, conclut la quadragénaire.

A ce jeu des avantages, les grandes entreprises prennent clairement le pas sur les plus petites. La qualité des prestations proposées par leurs comités d’entreprise peut notamment faire son effet : terrains de sport au sein même de l’entreprise, propositions de commandes groupées pour tirer les prix vers le bas, locations de vacances à prix très attractif, etc. La dernière mode est de mettre à disposition des employés une conciergerie, capable comme dans un grand hôtel de prendre en charge votre repassage, de recevoir vos colis ou de commander vos repas.

Les challenges d’entreprises, qui désignent leurs meilleurs commerciaux sur une zone géographique, sont également des pratiques courantes. A la clé, un voyage, un cadeau, une récompense qui valorise l’employé et lui fait apprécier son poste.

Pourtant, pour Stéphane Vincent, directeur des relations d'entreprises de Novancia, une école de commerce parisienne, « il faut oublier le côté bling-bling des avantages matériels. Un portable professionnel, par exemple, peut impliquer d'être joignable tout le temps, même en dehors de ses heures de travail », pointe-t-il. Et, « il n'est pas toujours possible de partir en vacances avec sa voiture de fonction ! »