Tout savoir sur le métier d’expert d’assuré

Tout savoir sur le métier d’expert d’assuré

Tout savoir sur le métier d'expert d'assuré

L’expert d’assuré est un métier technique qui varie en fonction du sinistre qu’il est amené à évoluer. Monster a choisi de se focaliser sur le métier d’expert en assurance dans le bâtiment avec Cécily Bretel, Manager chez Hays, spécialisée dans l’acte de construire.

En quoi consiste le métier d’expert d’assuré ?

« C’est la personne qui intervient après un sinistre. Dans le domaine de la construction, son rôle est de constater l’état du bâtiment ou de la structure puis de déterminer la responsabilité et la cotation.

L’expert en assurance va ensuite recommander la meilleure façon de remettre en état l’ouvrage endommagé et estimer la juste indemnisation qui permettra de faire des travaux réparatoires et/ou reloger la personne, l’entreprise ou l’industrie ».

À quoi ressemble le marché de l’emploi pour ce profil ?

« C’est un métier très demandé partout en France car il y a autant d’experts que de causes de sinistres. C’est aussi un métier passionnant car il évolue énormément en termes de norme, de qualité avec une conscience environnementale de plus en plus présente. On a besoin de vérifier que les bâtis, les logements, les infrastructures soient conçues avec les bons matériaux et correctement isolés ».

Par qui l’expert en assurance est-il mandaté ?

« Cela dépend pour qui il travaille. Il peut agir au nom d’une entreprise, un cabinet d’expertise, un cabinet d’assurance. L’expert d’assuré peut être également à son compte. Il peut intervenir pour un particulier qui le mandate pour constater un sinistre, parallèlement à l’expert envoyé par son assurance ».

Quel est le parcours de formation à suivre pour exercer ce métier ?

« Il y a plusieurs voies pour devenir expert d’assuré. On peut faire des études :

  • techniques dans le BTP (BTS, DUT, école d’ingénieurs) ;
  • suivre une formation généraliste, se former sur le terrain en entreprise puis passer une accréditation avec l’Afpa, par exemple.

Certains cabinets d’expertise comme Texa forment eux-mêmes leurs experts. On trouve aussi des profils issus d’une formation de l’assurance (droit de l’assurance, expert dommage) ».

Il n’existe pas d’école d’expert d’assuré ?

« C’est un métier qui ne s’apprend pas forcément à l’école. L’expert est forcément détenteur d’un diplôme supérieur avec au moins une première expérience dans le domaine des sinistres qu’il va devoir évaluer.

Il est très difficile d’exercer ce métier sans une formation technique mais tous les métiers issus de spécialité constructive peuvent aboutir sur un métier d’expert ».

Expert en assurance, un métier très technique

« 80% des experts que je recrute sont des profils issus d’un métier du BTP, de la conduite de travaux, la gestion de copropriété et tout ce qui est lié à la construction et la rénovation d’un bâti. Leur œil avisé leur permet de devenir expert d’assuré notamment sur des sinistres à évaluer et des expertises à rendre ».

Comment l’expérience professionnelle intervient-elle sur le terrain ?

« Par exemple, un expert dommage ouvrage va vérifier que le bâtiment a été construit suivant le désir du maître d’ouvrage, les préconisations de l’architecte et les normes imposées par le bureau d’études. Une expérience terrain significative lui permet, en regardant les plans et en inspectant le bâtiment, de savoir si les normes et la marche à suivre ont été respectées. Il sera capable de savoir si un défaut est dû à une catastrophe naturelle ou à une mauvaise conception ou réalisation du bâtiment ».

Cela permet aussi de choisir une voie autre dans le BTP ?

« Absolument. Un chef de chantier, un conducteur de travaux, un technicien ou un ouvrier qui a passé 10, 20, 30 ans sur le terrain peut devenir expert en assurances. Et s’il a développé des pathologies liées à l’exercice de son métier comme des problèmes de dos, il peut utiliser son expertise extensive pour exercer ce métier ».

Être issu de bâtiment est-il un prérequis pour être expert d’assuré ?

« Dans ce secteur, on peut venir aussi des métiers liés à l’administration de bien, ce qu’on appelle le property management.

Un gestionnaire de copropriété peut par exemple prétendre à un métier d’expert en assurance. Au-delà de la gestion de contrats d’ascenseur et de la maintenance du lieu, il est aussi chargé de constater des dégâts, dommages ou autres vices de construction pour le compte des copropriétaires qui le mandatent ».

Quelles sont les évolutions de carrière pour ce métier ?

« Dans ce secteur, les choix sont multiples. La carrière de l’expert d’assuré peut évoluer en termes de taille, de montant ou de complexité des sinistres à évaluer.

Pour faire évoluer sa carrière, l’expert d’assuré peut facilement :

  • choisir une formation en interne pour parfaire son vernis technique et se diriger vers d’autres natures de sinistres ;
  • opter pour une fonction d’encadrement ou la gestion de services ;
  • travailler dans une entreprise pour se diriger ensuite vers d’autres structures de l’expertise autre que l’assurance comme un cabinet indépendant ou dans un bureau de contrôle ».

Quelles sont les qualités humaines d’un bon expert en assurance ?

« C’est un métier très exigeant. L’expert d’assuré doit faire preuve de :

  • Flexibilité et d’autonomie. Il est tout le temps en déplacement et n’a pas d’horaires de bureau. Il est sur le terrain, très tôt le matin ou tard le soir.
  • Rigueur et posséder des qualités rédactionnelles car son métier possède une partie administrative très importante avec les constats de sinistre et les comptes rendus.
  • Empathie avec le sinistré, tout en gardant une forme d’impartialité car il a aussi les intérêts de son mandataire à défendre.
  • Curiosité pour approfondir et investiguer les causes du dommage ».

Lexpert en assurance est-il souvent en déplacement?

« Cela dépend de la nature du sinistre et du domaine de spécialisation. Un expert bâtiment classique sera affecté à une zone départementale. Seuls les experts spécialisés sur des sinistres particuliers, comme l’expert risque industriel, vont couvrir une zone de déplacement nationale voire internationale ».

Quel est le salaire moyen de l’expert d’assuré ?

« Il se calcule en fonction du niveau technique de la personne. Un profil avec 10-15 années d’expérience en conduite de travaux dans le BTP peut prétendre à 50k€, un jeune diplômé en BTS bâtiment en alternance peut commencer à 32-35k€. Il faut aussi signaler que la rémunération des experts repose sur un fixe et un variable, calculé en fonction du nombre d’expertises rendues et des montants des indemnités évaluées ».

Vous pensez que le métier d’assuré est fait pour vous ?

Pour trouver le métier d’assuré et l’entreprise qui vous convient, rendez-vous sans plus attendre sur Monster pour créer votre compte candidat

Simple et gratuit, votre compte vous permet de télécharger votre CV, vous donne accès des milliers d’annonces dans toute la France et vous offre la possibilité de contacter directement des recruteurs. Et pour attirer l’œil de votre futur employeur, n’hésitez pas à déposer votre CV dans notre CVthèque