Skip to main content

Jeune Diplômé : Comment mettre en valeur un stage dans son CV ?

Jeune Diplômé : Comment mettre en valeur un stage dans son CV ?

Un stage est une expérience professionnelle et à ce titre, il doit être présenté comme telle. Pour le valoriser dans votre CV, misez sur le domaine métier, le contenu de la mission et illustrez avec des résultats et des compétences acquises. Pas de stage ? Pensez à toutes vos expériences, elles contiennent des compétences.

"Stage au service achat, de mars à juin 2012, Société Kivamal, Paris 5e » ou « Acheteur stagiaire de mars à juin 2012, Société Kivamal, Paris 5e " ?

"Un stage fait partie de votre expérience, ne commettez pas l’erreur qui consiste à mettre au premier plan votre condition de stagiaire, mieux vaut lui préférer l’intitulé du poste ", conseille Christian Darantière, directeur délégué de l’Afij. L’important en effet est le premier mot que voit le lecteur, contrairement à la fonction qui introduit une thématique métier le mot "stage" n’attire pas l’attention. Pensez–y !

Contenu de la mission ou prestige du nom de l’entreprise ?

Certains étudiants choisissent leur stage en fonction du prestige de l’entreprise, d’autres optent pour le contenu de la mission de leur stage. "Préférez le bonbon à l’emballage. Autrement dit, mettez en valeur le contenu de la mission. Le choix est vite fait: les entreprises qui embauchent le plus actuellement, ce sont les PME pas les grands groupes ",recommande M. Darantière.

Vos résultats parlent

Tous les stages ne permettent malheureusement pas de s’appuyer sur des résultats. Mais quand vous en effectuez un, autre qu’un stage photocopie, "vous devez être capable de montrer les résultats que vous avez produits ou les enseignements que vous en avez tirés, comme l’acquisition de nouvelles compétences", souligne Julie Coudry, expert jeunesse, emploi, recrutement, ex dirigeante de La Manu, qui accompagnait les étudiants d’universités dans leur recherche d’emploi. La progression du nombre de membres de la fan page Facebook de l’entreprise Kivamal, que vous avez animée pendant votre stage, c’est du résultat.

Vos expériences sont des compétences

"Tout dans vos expériences – stages, jobs étudiants, jobs d’été, engagements associatifs…révèle des savoir–faire et des savoir–être, choisissez ce qu’il y a de plus attractif pour une entreprise ", pointe Julie Coudry. Un CV n’est pas en effet un catalogue et vous devez pour chaque expérience vous interroger sur l’utilité de l’information que vous apportez au recruteur. "Un job d’été dans la restauration n’est pas valorisable en termes d’acquis d’expérience dans la Banque par exemple", illustre Christian Darantière.

Néanmoins, si vous doutez de l’intérêt de votre expérience à l’accueil à la SNCF, sachez que dans la langue des compétences, elle se traduit ainsi : capacité à faire face à des clients mécontents ou expérience de la relation client en situation de tension.

Vous trouverez même de quoi fabriquer des compétences avec vos projets personnels. Si vous avez un blog, il montre vos capacités éditoriales, votre maîtrise des outils, votre compréhension de l’impact de l’influence, votre connaissance des stratégies de diffusion de contenu. Toutefois, une plume de paon n’est d’aucune utilité pour l’écrire dans votre CV, restez sobre et factuel.

Et enfin, attention ! Ni stage, ni job étudiant, ni engagement associatif ? Voilà un CV très vide, de quoi parlerez–vous en entretien ? "C’est problématique dans le monde d’aujourd’hui et ceci s’adresse aux profils universitaires, plus particulièrement ceux des filières Lettres, Sciences Humaines ou Droit qui font très peu de stages", alerte Christian Darantière.

Sophie Girardeau


Back to top