Modèle et conseils pour refuser une offre d’emploi

Modèle et conseils pour refuser une offre d’emploi

Refuser une offre d'emploi

Vous avez passé plusieurs entretiens d’embauche mais finalement, le poste proposé ne correspond pas à vos attentes. Pas de panique, Monster vous fournit des pistes concrètes pour refuser une offre d'emploi dans les règles de l’art.

Quelque soit la raison qui vous pousse à refuser une proposition d'embauche – le salaire, la mission, le management – la façon dont vous allez décliner cette offre peut impacter votre carrière. Il faut donc être malin, penser à long terme et ne pas se fermer les portes car vous pourriez éventuellement recroiser les managers qui ont tenté de vous recruter. « Refuser un poste n’est pas un exercice simple mais à l’instar d’une entreprise qui choisit un candidat, un talent a tout à fait le droit de refuser une offre. Si c’est bien fait, cela ne vexera personne » assure Olivier de Neuville, Directeur de Division Robert Half à Lyon.

1. Éviter absolument le « ghosting »

Refuser une offre d’emploi, c’est assumer ces choix. Il faut donc se garder de laisser une image négative à la fin du processus.

« La pire chose à faire, c’est le ghosting, qui consiste à disparaître de la circulation. Cette attitude peut avoir de lourdes conséquences pour la suite de votre carrière » prévient Olivier de Neuville.

2. Jouer la carte de la transparence lors de votre refus

Vous trouverez aussi qu’il est plus facile de refuser un poste si vous êtes honnête avec vos interlocuteurs pendant le processus.

« Dès la fin du premier entretien, vous pouvez mentionner que vous avez d’autres pistes sur un positionnement similaire tout en signalant une appétence pour le secteur d’activité ou une rémunération plus intéressante. Dès lors que vous annoncez que vous avez choisi une autre offre, cela passera plus facilement. Mais si vous restez discret sur les autres propositions, on pourrait vous le reprocher ».

3. Ne pas trop entrer dans les détails

Refuser une offre d'emploi correctement permet de se laisser une porte ouverte et ne pas frustrer le recruteur qui a passé du temps sur votre candidature.

« Quand vient le moment de décliner la proposition, il est important de rester poli et constructif. Vous allez laisser des traces qui peuvent impacter la suite de votre carrière. Expliquer clairement pourquoi on n’accepte pas une offre, c’est sortir du processus plus facilement ».

Évitez toutefois d’avancer comme raison de votre refus, un élément que vous connaissiez dès le début du processus.

« Si vous savez où est localisé le poste et que vous refusez finalement à cause de cela, cela risque d’engendrer une certaine frustration. Souvenez-vous, l’objectif est de vous construire un réseau ! »

4. Refuser une proposition d'embauche oralement : la meilleure option

Dans le cadre professionnel, on peut avoir du mal à dire non. Encore plus face à une proposition intéressante et/ou un recruteur qui vous a consacré du temps. Mais pour Olivier de Neuville, il faut savoir assumer sa position.

  • Appelez le recruteur

« Après avoir passé plusieurs heures ensemble, expliquer en direct les raisons du refus, donne une idée sur la capacité du candidat à dire les choses. Votre courage sera apprécié ».

  • Soyez constructif

Avant de décrocher le téléphone, prenez le temps de bien réfléchir pour avancer des arguments cohérents.

  • Restez ferme

« Il faut s’attendre à ce que le recruteur cherche à vous retenir. Il faut donc être catégorique : ‘Je vous remercie de votre confiance et de me proposer quelque chose de mieux mais aujourd’hui ma décision est prise, j’ai eu un véritable coup de cœur pour les équipes…’ »

  • Laissez un message si vous n’arrivez pas à joindre le recruteur.

« Si au bout de 2 jours, vous n’arrivez pas toujours à lui parler en direct vous pouvez lui laisser un message comme celui-là : ‘Je suis désolé, j’ai essayé de vous joindre à plusieurs reprises et je ne veux pas vous faire attendre plus longtemps, je vous laisse donc un message. Je ne vais pas accepter votre proposition. Rappelez-moi si vous souhaitez avoir un retour plus précis’ ».

5. Refuser une offre demploi par mail : à éviter si possible

On imagine déjà les timides et les introvertis s’affoler à l’idée de décrocher leur téléphone.

Après tout, rédiger un mail poli et sans fautes pour refuser un poste, c’est toujours mieux que le ghosting.

Pourtant, Olivier de Neuville ne le recommande pas « Le mail peut être perçu comme une forme de lâcheté. Avec un courrier, il n’y a pas le ton de la voix et il peut être interprété de différentes façons et entraîner des méprises ».

6. Le délai pour refuser une offre d’emploi

  • Faut-il se précipiter en donnant sa réponse à la sortie de l’entretien ? Combien de temps le recruteur peut-il attendre avant de montrer des signes d’impatience ? Selon Olivier de Neuville :
  • « Personne ne vous tiendra rigueur si vous prévenez que vous avez besoin de temps pour prendre un peu de recul ».
  • « Évitez de le faire patienter trop longuement et respectez le timing des autres ».
  • « Plus vous hésitez longtemps, plus vous allez faire douter vos interlocuteurs ».
  • « Donnez-vous 48 heures pour accepter ou refuser le poste ».

7. Rester en contact avec le recruteur

Refuser une offre d’emploi ne signifie pas cesser toute relation.

Souvenez-vous, une carrière professionnelle implique de penser sur le moyen et le long terme.

Vous pouvez tout à fait intégrer le recruteur à votre réseau « mais c’est à faire avec une certaine spontanéité, pas deux mois plus tard. Vous pouvez le contacter dans les 48 heures après votre réponse en mentionnant que vous avez particulièrement apprécié votre contact, que vous aimeriez rester en relation en lui proposant de rejoindre votre réseau professionnel » conclut Olivier de Neuville.

8. Modèle de lettre gratuite de refus de proposition de poste

Vous souhaitez tout de même refuser une offre d’emploi par le biais d’une lettre ou d’un email ? Voici un modèle entièrement gratuit qui suit tous nos conseils :

 

Madame/Monsieur [nom de la personne],

 

Suite à l’entretien concluant du [date], vous m’avez proposé le poste de [intitulé du poste] à vos côtés. Après de longues hésitations, je me dois cependant de refuser l’offre que vous m’avez faite.

Comme discuté ensemble, j’avais en effet d’autres pistes qui correspondaient davantage à mon projet professionnel et ai donc opté pour l’une d’entre elles.

Je vous remercie pour votre temps et votre confiance et reste ouverte à toute collaboration – qui sait ? – avec vous à l’avenir.

En espérant que vous trouverez le parfait candidat, je vous souhaite une belle [soirée, journée].

 

[Votre nom, prénom]

 

Refuser une offre pour en trouver une qui vous convient vraiment

Pour éviter de refuser l’offre qu’on vous propose, il faut avant tout trouver le job fait pour vous. Faut-il encore miser sur les bonnes plateformes d’emplois et sélectionner les annonces qui vous correspondent vraiment !

Pour cela, créez votre compte candidat sur Monster pour déposer votre CV à jour. C’est gratuit, c’est simple et votre compte vous donnera accès à des milliers d’annonces et des recruteurs potentiels.