Skip to main content

Comment résoudre un conflit avec un collègue ?

Comment résoudre un conflit avec un collègue ?

Dans n'importe quel environnement de travail, il y aura toujours quelques tensions et des frictions occasionnelles, mais il est important de ne jamais laisser ce genre de situation dégénérer.

En effet, s'il y a bien une chose à éviter, c'est de laisser un conflit potentiel s'envenimer et se transformer en quelque chose d'encore plus destructeur.

Il est plus sage de reconnaître le conflit et de découvrir la cause sous-jacente. De cette manière, vous pourrez essayer d'aborder le problème et de prendre des mesures appropriées pour tâcher de le résoudre.

Être positif

Si vous êtes impliqué dans un conflit, ne restez pas les bras croisés, même si vous pensez que vous n'êtes pas en tort. Vous perdriez alors une énergie émotionnelle et un temps précieux avec votre adversaire.

Fuir n'est pas une option, il est donc vital d'aborder la cause sous-jacente du conflit le plus tôt possible. De plus, essayer simplement de gagner un conflit ne résout pas le problème et peut le faire réapparaître de différentes manières.

Accepter le changement

Parfois, un conflit peut s'avérer utile ou même indispensable s'il mène à un changement positif.

La première étape à réaliser est d'aborder le conflit de manière constructive, ce qui signifie que vous devrez accepter de changer les choses. Les conflits qui traînent pendant des années sans aucune évolution résultent en effet de la mauvaise volonté des deux parties à changer leur position.

Trouver la racine du problème

Bien souvent, un conflit est causé non pas par ce qui a été dit ou fait, mais peut-être justement par ce qui n'a pas été dit ou pas été fait. Comme par exemple une promesse non tenue ou un manque de tact de la part d'une personne.

Décider d'aborder un conflit de manière positive, et même se préparer à sacrifier sa position, peut être le signe qu'attend l'autre partie pour faire des compromis à son tour. Dans ce cas, le moyen le plus simple d'avancer est de demander à l'autre personne son point de vue sur le sujet qui a entraîné le conflit.

Vous aurez peut-être l'impression d'initier le mouvement et de vous mettre en danger mais cela ne signifie pas que vous êtes plus faible que l'autre. Une fois que le dialogue est entamé, les non-dits deviennent moins menaçants pour les deux parties.

Enfin, ne vous sentez pas visé personnellement par le conflit. Même les « conflits de personnalité » et les « aversions profondes » ont à leur source un manque de communication.

Voir les choses avec honnêteté

Attendez-vous à accepter que c'est en réalité quelque chose que vous avez fait ou que vous n’avez pas fait qui est à l'origine du problème.

Admettre cette idée peut aider à mettre fin au conflit dans de nombreux cas. Vous pourriez même découvrir que vous préparer à admettre vos torts sur certains points, entraînera une réaction similaire chez l'autre personne.

Gérer les conflits à long terme

Un conflit sur le long terme est tout simplement un conflit qui n'a pas été abordé. Certains individus sont mis à l'écart et les tentatives de réconciliation demanderont par conséquent plus de temps et d'efforts.

Décider sur un coup de tête de mettre votre adversaire au pied du mur et d'avoir une petite discussion avec lui pour régler le problème ne fonctionnera pas. Vous devez adopter une approche calme et non précipitée, de préférence quand les deux parties ne sont pas sous pression au travail, et même annoncer vos intentions.

Votre conversation doit être polie et rationnelle quand elle se concentre sur la situation et les faits et éviter les ragots ou les attaques personnelles. Restez sûr de vous sans adopter une attitude triomphante ou agressive. N’oubliez pas que vous essayez de comprendre le fond du problème et non de gagner le conflit.

Faire appel à un arbitre

En cas de conflit insoluble, c'est-à-dire quand vous avez suivi tous les conseils mentionnés ci-dessus mais que le problème persiste, vous pourriez avoir besoin d'un point de vue extérieur. Après tout, quand un conflit éclate entre une entreprise et un syndicat, les deux parties demandent un arbitrage. Peut-être pourriez-vous faire de même.

Faites appel à un patron compréhensif ou à un responsable RH. Ils seront probablement capables de proposer des solutions aux deux parties. Et, plus important encore, votre problème sera partagé avec des personnes qui ne sont pas impliquées émotionnellement dans le conflit. Ce simple fait peut contribuer à réduire votre sentiment d'injustice et à rendre votre vie professionnelle plus supportable ; même si vous devez continuer à côtoyer au travail une personne avec laquelle vous ne pouvez tout simplement pas vous entendre.


Back to top