Emails frauduleux

Emails frauduleux

Partout dans le monde, tous les sites Internet doivent faire face à la recrudescence des fraudes et plus précisément, de l’exploitation malveillante des données personnelles. Dans ce contexte, nous souhaitons associer nos efforts à ceux des internautes du monde entier pour mettre un terme à ces pratiques – merci de poursuivre votre lecture pour savoir comment déceler les e-mails frauduleux et mieux comprendre les actions que vous pouvez entreprendre.

Les spams sont devenus si courants que vous pensez être bien armé(e) pour les reconnaître. Nous vous invitons toutefois à rester très vigilant(e) sur ce point car chaque détail a son importance. On distingue plus précisément trois types de fraudes via Inetrnet : le « phishing » (hameçonnage), ainsi que sa variante le « vishing », et enfin le « spoofing » (usurpation d’adresse), cette dernière étant d’ailleurs plus difficile à identifier. Ces pratiques s’appuient sur l’utilisation d’e-mails frauduleux où la désignation de l’expéditeur indique le nom d’une société ou d’une personne « légitime » dans le but de masquer la véritable identité de l’expéditeur. Voici quelques indices vous permettant d’identifier ce type de fraude :

Qu’entend-on par « phishing » et comment le détecte-t-on ?

Les e-mails diffusés dans le cadre d’une fraude par hameçonnage (phishing) sont utilisés pour obtenir frauduleusement vos coordonnées bancaires ou financières, vos identifiants ou encore vos mots de passe. Ces e-mails peuvent être également utilisés pour vous leurrer et vous pousser à télécharger, à votre insu, un logiciel malveillant. Le message contenu dans l’e-mail vous indiquera le plus souvent que votre compte présente certains problèmes ou soulève certaines questions qui nécessitent une attention immédiate. L’e-mail contient généralement un lien vers un « faux » site où il vous sera demandé de saisir vos données personnelles/les données de votre compte ou de télécharger un logiciel malveillant. Monster ne vous demandera jamais de télécharger un logiciel pour vous permettre d’accéder à votre compte ou d’utiliser nos services.

En quoi le « phishing » diffère-t-il du « spoofing » ?

Les e-mails diffusés dans le cadre d’une fraude par usurpation d’adresse (spoofing) propose souvent une offre d’emploi frauduleuse et/ou un message où l’expéditeur se présente comme un intermédiaire pour effectuer des paiements ou des transferts de fonds. Cette fraude est généralement dirigée vers tous types de publics mais elle peut également cibler certains utilisateurs de Monster ayant indiqué leurs coordonnées personnelles sur leur CV. Comme pour les e-mails de phishing, la véritable adresse de l’expéditeur est souvent dissimulée.

Qu'entend-on par « vishing » et comment le détecte-t-on ?

Le « vishing » - contraction de « phishing » et de voice (voix) - est l’une des dernières variations du « phishing ». Il s’agit d’appels téléphoniques passés au hasard, au cours duquel la personne qui appelle sait déjà que son interlocuteur utilise un certain service. Les escrocs parviennent à obtenir ainsi beaucoup de détails, grâce notamment à l’utilisation du « Voice over Internet Protocol (VoIP) », permettant des appels vocaux rapides et peu coûteux. Comme pour les emails de « phishing », le demandeur suggère à son interlocuteur qu’il y a des problèmes sur son compte, nécessitant leur attention immédiate pour inciter le client à révéler des détails confidentiels par téléphone, tels que les informations personnelles ou de connexion.

Exemples d'emails frauduleux :

Voici quelques exemples d’e-mails frauduleux qui vous permettront de mieux visualiser les éléments sur lesquels vous devez porter votre attention en priorité (cliquez sur chaque vignette pour plus de détails) :

 

 

 

 

Comment éviter les fraudes par hameçonnage (phishing)

Les fraudes par hameçonnage (phishing) ciblant les internautes ne cessent de se multiplier et sont toujours plus sophistiquées. Si les solutions de banque et de commerce en ligne sont globalement très sûres, vous devez toutefois faire preuve de la plus grande vigilance avant de communiquer vos coordonnées bancaires ou vos mots de passe via Internet. Le groupe de travail Anti-Phishing Working Group a dressé la liste suivante de recommandations que nous vous invitons à suivre pour éviter que vous ne soyez victime d’une de ces fraudes :

  • Faites preuve de la plus grande vigilance vis-à-vis de tout e-mail vous invitant à saisir vos données personnelles et/ou vos coordonnées bancaires.
  • Les « phishers » emploient généralement des mots et des phrases excessifs (pression, excitation, etc.) pour pousser le destinataire du message à réagir immédiatement et pour aboutir ainsi à leurs fins.
  • Ces e-mails invitent généralement le destinataire à renseigner ses identifiants, mots de passe, numéros de carte de paiement/crédit, son numéro de sécurité sociale, sa date de naissance, etc.
  • Si vous avez le moindre doute sur l’authenticité du message, ne cliquez pas sur les liens contenus par l’e-mail, le message instantané, ne lancez pas de session de « chat » pour accéder à toute page Internet.
  • Contactez plutôt la société par téléphone ou enregistrez-vous directement sur le site Internet de la société en inscrivant son adresse Web dans votre navigateur.
  • Le cas échéant, ne communiquez vos données confidentielles (numéro de carte de paiement/crédit, identifiants, mots de passe, etc.) que par téléphone ou via un site Internet sécurisé.
  • Avant de saisir votre numéro de carte bancaire ou toute donnée confidentielle sur Internet, assurez-vous au préalable de bien être sur un site Internet sécurisé.


Pour consulter d’autres conseils, rendez-vous à l’adresse suivante (en anglais) : www.antiphishing.org/consumer_recs.html