Skip to main content

Les nouveaux métiers du commerce

Les nouveaux métiers du commerce

Les nouveaux comportements de consommation des Français ont bouleversé le secteur du commerce de détail. Des comportements détaillés dans l’étude 2018 de la FEVAD (Fédération e-commerce et vente à distance). Aujourd’hui, les ventes sur internet représentent près de 82 milliards d’euros, elles constituent plus de 20 % du chiffre d’affaires des sites de e-commerce et plus de 30 % des sites leaders. La barre des 85 % d’internautes qui achètent en ligne a été franchie en 2017 et la part des ventes internet réalisée sur mobile continue d’augmenter fortement (+ 50 %). Mais le e-commerce n’en est qu’à ses balbutiements : 63% des sites ont augmenté leurs effectifs en 2017 et 54% prévoyaient une augmentation de leurs effectifs en 2018. Forcément, ces bouleversements impliquent  aussi le développement de métiers émergeants.

Analyste de trafic 

Aussi appelé consultant web analytique, il met en place, sélectionne et analyse les données quantitatives et qualitatives d’un site afin d’en dégager la performance et les tendances de fréquentation. Grâce à des outils et des indicateurs statistiques, il effectue des diagnostics sur le comportement des internautes et offre des préconisations pour l’évolution du site.

Salaire débutant brut : 2500€

Responsable du trafic

Spécialiste de la publicité et de l'analyse statistique du comportement des internautes, le traffic manager définit la stratégie, est en charge de la programmation et de la gestion technique des espaces et des campagnes publicitaires sur le site. Il conseille les annonceurs dans leurs investissements et leurs choix de supports, grâce notamment à des données  sur les visiteurs uniques, le temps passé sur certaines pages, les mots tapés dans les moteurs de recherche…

Salaire débutant brut : 2083 €

Chargé de référencement

Tous les sites n’ont que ces trois lettres à la bouche : SEO (Search Engine Optimization). L’audience d’un site dépendant de la qualité de son référencement, la mission du chargé de référencement est de faire en sorte que son site arrive en tête de liste lorsqu'un internaute interroge un moteur de recherche. Pour y parvenir, il propose et effectue des améliorations techniques ou éditoriales. Il audite et analyse les autres sites, conseille sur les méthodes de référencement et réorganise si besoin la structure du site.

Salaire débutant brut : 2 000 €

Community manager

L’usage des réseaux sociaux dans les relations marchandes est exponentiel : 70% des acheteurs consultent les avis clients. C’est dire l’importance du community manager qui doit fédérer le plus possible les internautes via les forums, les réseaux sociaux et professionnels. Pour cela, cet ambassadeur de la marque est en veille permanente pour gérer l'image de son entreprise et rapprocher la marque du consommateur. Il anime des forums, poste des vidéos, alimente la page Facebook ou répond aux questions posées sur le site.

Salaire débutant brut : 2160 €

E-Category manager

Il est chargé de développer le chiffre d’affaires et la rentabilité d’une ou plusieurs gammes de produits. Pour ce faire, il élabore et met en œuvre la stratégie marketing et commerciale du ou des produits en prenant en compte la concurrence, les habitudes des consommateurs, le cycle de vie du produit, les objectifs et orientations définis par la direction. Le E-Category manager adapte cette stratégie en fonction d’indicateurs statistiques, d’évolution ou en anticipation de l’évolution des tendances et du marché.

Salaire débutant brut : 3500 €

Marketeur digital

Selon le cabinet de recrutement Robert Half, c’est le métier N°1 du digital le mieux payé au bout de cinq ans d'expérience (65 000 €/an). Qui dit  révolution numérique dit stratégie marketing sur la toile.  La mission principale du marketeur digital est d’amplifier le trafic et les ventes d'un site internet. Pour cela, il analyse les comportements des e-consommateurs, identifie leurs demandes et met en place les réponses adéquates. 

Salaire débutant brut : 2000 €

Responsable de plateforme téléphonique

Il est en charge d’une équipe de conseillers qu’il suit, aide et soutien dans leur activité avec pour objectif la réalisation d’objectifs  quantitatifs et qualitatifs. C’est donc un poste d’encadrement, d’animation et de contrôle des équipes. Le responsable de plateforme téléphonique pilote et coordonne les activités, anime des réunions d’équipe, gère les plannings et les recrutements ainsi que la formation des téléconseillers.

Salaire débutant brut : 2900€

Responsable e-commerce

Spécialiste de la vente en ligne, le responsable e-commerce a la responsabilité du développement des ventes sur la toile. Il veille au bon déroulement des ventes en ligne, aussi bien la gestion du stock, la sécurité de paiement, la qualité du service, le SAV, que l’élaboration des stratégies web de l’entreprise.

Salaire débutant brut : 1925 €

Vendeur media

Il a la responsabilité de la réservation et de l’optimisation des campagnes publicitaires sur un support web. Il assure l’interface entre les différents interlocuteurs externes et internes, réceptionne, valide et coordonne les demandes de réservations planning en liaison avec les commerciaux. Le vendeur media réserve les campagnes, suit leurs diffusions, concrétise et optimise l’offre selon les données contractuelles et le mediaplanning.

Salaire débutant brut : 1600 €

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

- Suivez les dernières actualités du commerce et de la distribution

- Découvrez aussi les opportunités d’emploi dans le commerce et la distribution à pourvoir et correspondant à votre profil


Back to top