Skip to main content

Etre recruté dans la fonction publique par concours (catégorie A, B et C)

Les concours de catégorie A

Définition :

Les fonctionnaires chargés de fonctions de conception, de direction et d’encadrement relèvent de la catégorie A. Sont également classés en catégorie A tous les corps d’enseignants.

Condition d’accès :

Pour passer un concours externe donnant accès à un corps de catégorie A, il faut disposer en général, au minimum, d’une licence ou d’une qualification équivalente.

Les exceptions :

Quelques concours sont ouverts au niveau BTS-DUT (concours d’assistants ingénieurs des corps de la recherche, secrétaire administratif de classe supérieure)

la maîtrise est exigée pour le concours externe d’accès à l’École nationale de la magistrature ;

le master est exigé pour les concours enseignants et le concours de commissaire de la police nationale ;

un diplôme d’ingénieur ou doctorat de l’enseignement supérieur est nécessaire pour se présenter à certains concours (ingénieurs de recherche par exemple).

La reconnaissance de l’expérience professionnelle (REP) qui permet de substituer une expérience au diplôme requis est entrée en vigueur le 1er août 2007.

Un grand nombre de concours de catégorie A conduisent à une période de formation dans une école administrative, d’une durée d’un à deux ans, préalable à la titularisation.

C’est le cas, en particulier, des concours d’accès à l’Ecole nationale d’administration (ENA), aux Instituts régionaux d’administration (IRA), des concours d’inspecteurs des impôts et du trésor. Pendant cette formation, les élèves sont rémunérés.

Nombre de postes offerts aux concours externes de catégorie A : environ 24 000 postes par an, dont 20 000 pour les concours de l’enseignement.

Les principaux concours externes de catégorie A dans la fonction publique (plus de 150 postes par an) :

Les concours de catégorie B

Définition :

Les fonctionnaires qui assurent des fonctions d’application et de rédaction sont classés en catégorie B.

Condition d’accès :

Les concours externes de catégorie B sont, en général, ouverts aux titulaires du baccalauréat ou d’une qualification au moins équivalente. Toutefois, certains concours bien que classés en catégorie B nécessitent un diplôme professionnel qui sanctionne une formation professionnelle post-baccalauréat (diplôme d’Etat d’infirmier, diplôme d’Etat d’assistant social, BTS. Exemple pour les secrétaires administratifs de classe supérieure...).

La reconnaissance de l’expérience professionnelle (REP) qui permet de substituer une expérience au diplôme requis est entrée en vigueur le 1er août 2007.

De même, pour l’accès à certains corps la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) permettra dans un proche avenir de remplacer certaines épreuves en prenant en compte l’expérience.

Un certain nombre de concours de catégorie B sont organisés au niveau déconcentré ; au lieu d’un seul concours, organisé au niveau national pour pourvoir des postes sur tout le territoire, plusieurs concours sont organisés, dans chaque région où les postes existent.

Les candidats ont ainsi l’assurance d’être affectés, pour leur premier poste, dans la région où ils ont passé le concours.

C’est en particulier le cas des concours de secrétaires d’administration scolaire et universitaire, qui sont organisés par les rectorats d’académie, mais aussi des concours de secrétaires administratifs, organisés par les préfectures de région.

Nombre de postes offerts aux concours externes de catégorie B : environ 5400 postes par an, dont environ 1000 postes pour les gardiens de la paix.

Les principaux concours externes de catégorie B dans la fonction publique (plus de 150 postes par an) :

Les concours de catégorie C 

Définition :

les corps de fonctionnaires chargés de fonctions d’exécution appartiennent à la catégorie C.

Condition d’accès :

Les concours de catégorie C sont ouverts soit sans condition de diplôme (exemples : adjoints administratifs), soit aux candidats titulaires du diplôme national du brevet ou d’un diplôme de niveau au moins équivalent (exemples : agents de recouvrement du trésor, surveillants de l’administration pénitentiaire), soit aux candidats titulaires d’un

CAP (ouvriers professionnels) ou d’un BEP (maîtres-ouvriers).

Dans le cadre de la réforme des filières administratives, techniques et de laboratoires de la catégorie C, l’accès au premier grade des corps de ces filières s’effectue désormais sans concours. Le concours est maintenu pour l’accès au second grade de ces corps. Ainsi, il est possible d’être recruté dans le premier grade du corps des adjoints administratifs sans concours. La sélection est effectuée par une commission qui examine un dossier du candidat comportant une lettre de candidature et un curriculum vitae détaillé incluant le niveau scolaire et, le cas échéant, les formations suivies et les emplois occupés, en précisant leur durée.

Nombre de postes offerts aux concours externes de la catégorie C : environ 3200 postes par an.

 

Un grand nombre de concours de catégorie C de la fonction publique d’Etat sont organisés au niveau régional ou départe- mental. Ces concours sont destinés à pourvoir des postes dans le département ou la région concernée. Les candidats ont ainsi l’assurance d’être affectés, pour leur premier poste, dans la région ou dans le département dans lequel ils ont passé le concours. Par exemple, les concours de catégorie C du ministère de l’Education nationale sont pour la plupart organisés par les rectorats d’académie ; les concours d’adjoint administratif et d’ouvrier professionnel de préfecture sont organisés par les préfectures.

 

 

 

Source : DGAFP - Retrouvez toutes ces informations sur http://www.fonction-publique.gouv.fr