La première impression est généralement la bonne

La première impression est généralement la bonne


L’entretien d’embauche est un entretien commercial. Vous êtes là pour vous vendre ! Plus facile à dire qu’à faire, direz-vous…N’en soyez pas si sûr. Il existe une méthode plébiscitée par les commerciaux car payante : la « règle des 4 x 20 ». Autrement dit, quand vous entrez dans le bureau du recruteur, accordez une attention toute particulière aux 20 premières secondes, aux 20 premiers gestes, aux 20 premiers mots et aux 20 premiers centimètres. Explication :


Les 20 premières secondes


Elles conditionnent tout l’entretien. C’est sur cette première impression que le recruteur vous jugera. Bien entendu, l’entretien ne se limite pas à ces 20 secondes, mais si votre entrée est mal perçue, vous partez avec un handicap. Première chose à faire donc, vous assurez que votre « look » est en adéquation avec le type de travail auquel vous postulez et que votre présentation est soignée. Des experts estiment en effet que le jugement que l’on a d’un individu se base à 80% sur la voix ou le visuel. En fait, il vous faut attirer la sympathie du recruteur. Pour y parvenir, concentrez-vous sur votre démarche et votre attitude : ayez l’air sûr de vous et dirigez-vous vers le recruteur d’un pas décidé. Adoptez toutefois de préférence un comportement mesuré plutôt qu'une attitude faussement à l'aise : vous n’êtes pas en terrain conquis, c’est le recruteur qui décide.


Les 20 premiers gestes


Commencez par saluer votre interlocuteur en lui tendant une main ferme, sans excès. Une remarque pour ceux qui ont les mains moites : pensez à les essuyer. Plus globalement, tâchez d’avoir des gestes d’ouverture, de vous montrer disponible dans votre attitude : évitez par exemple de croiser les bras ou les jambes. Ces attitudes sont clairement considérées comme des signes de rigidité et de difficulté à aller vers les autres. Par ailleurs, vos gestes doivent être en harmonie avec ce que vous dîtes et ce que vous dégagez.


Les 20 premiers mots


Saluez votre interlocuteur d’un « Bonjour Monsieur ! » ou « Bonjour Madame ! ». Ensuite, présentez-vous. Attention à votre voix : elle doit être à la fois assurée, claire et douce. Pensez aussi à bien articuler : il n’y a rien de plus crispant qu’un candidat qui s’exprime de façon inintelligible. Dans le même ordre d’idées, veillez à ce que votre vocabulaire soit positif et compréhensible. Surtout, évitez de vous lancer dans de longs discours : n’oubliez pas que vous avez été convié à cet entretien par le recruteur, c’est lui qui le dirige. Notez aussi qu’en laissant parler le recruteur, vous gagnez du temps pour réfléchir à ce que vous direz ensuite.


Les 20 premiers centimètres


Vous ne devez vous concentrer que sur le visage du recruteur. Tout se passe entre ses deux tempes, au niveau de ses yeux. Votre mission : le regarder bien en face, avec un sourire franc et direct. Si vous êtes mal à l’aise, vous pouvez toujours regarder ses sourcils… Le principal est de vous montrer attentif à votre interlocuteur.

 

Rédigé par PiloteContact
Téléchargez gratuitement une version d'essai du logiciel J'envoie mon CV !