Les régions qui font rêver les professionnels

Les régions qui font rêver les professionnels

Les bassins d'emploi attractifs

Quatre actifs sur dix consultent régulièrement les offres d’emploi pour changer de région.

 

De la capitale des Gaules aux montagnes enneigées

Au top du palmarès, l’Auvergne-Rhône-Alpes est la région qui attire le plus les actifs français. Et c’est tant mieux pour ceux qui envisagent de déménager car selon le BMO de Pôle Emploi, la région cumulait en 2019, 335 920  projets d’embauche avec en pôle position le département du Rhône (95 030) suivi de l’Isère (42 760) et de la Haute-Savoie (36 650). A seulement 2 heures de TGV de Paris, Lyon reste une destination de choix pour les professionnels en quête d’un vent nouveau : la métropole connaît un chômage en dessous de la moyenne nationale et accueille PME, start-ups et grands groupes internationaux dans des secteurs aussi divers que le digital et les industries pharmaceutiques et chimiques. Autres options tout aussi intéressantes : Grenoble (22 730  offres) reste une ville dynamique sans loyer exorbitant, Clermont-Ferrand (16 640 offres) fait partie du TOP 5 des villes françaises où il fait bon vivre et Annecy (14 410 offres) dispose d’un lac magnifique et de la proximité de pistes de ski.

 

Glissicon Valley et vignobles

La Nouvelle-Aquitaine est la deuxième région qui intéresse le plus les actifs français. Avec près de 6 millions d’habitants, c’est la troisième région la plus dynamique de l’Hexagone avec un PIB de 158,1 milliards d'euros. Elle recense des secteurs aussi variés que dynamiques comme l’industrie aéronautique, l’équipement automobile, la défense, l’agriculture et la viticulture. En 2019, le BMO de Pôle Emploi recensait 257 720 projets d’embauche, les offres provenant notamment de la Gironde suivi de la Charente-Maritime et des Pyrénées Atlantiques, les secteurs les plus en demande, les services aux particuliers, mes services aux entreprises, l’industrie et le commerce. Bordeaux est la ville star de la région, la métropole de tous les fantasmes surtout des Parisiens qui ont envahi la capitale mondiale du vin. Selon Hays, la ville créé plus de 11 000 emplois par an dont 30% en CDI notamment dans les secteurs de l’informatique, les nouvelles technologies et le BTP qui peine à recruter. Mais attention, Bordeaux est désormais la ville de province la plus chère à égalité avec Nice et les salaires bordelais sont loin de rivaliser avec les salaires franciliens.

 

La région la plus agréable de France

Les Pays de la Loire qui inclut les départements de Loire-Atlantique, Mayenne, Sarthe, Vendée, Maine et Loire est la région qui enregistre le taux de chômage le plus faible du pays avec 7% de la population active. Elle suscite l’intérêt de 10,3% des candidats en quête de mobilité géographique. Selon le BMO de Pôle Emploi, la région comptabilisait 180 180 projets de recrutements en 2019 et le département de Loire-Atlantique arrivait en tête avec 68 290 projets allant de postes d’agents d’entretien à des embauches d’ingénieurs R&D. A noter que Nantes, élue la ville la plus agréable pour y travailler, recense 39 020 projets d’embauche notamment pour des postes d’ingénieurs et de chefs de projets informatiques. Angers, la ville française N°1 où il fait bon vivre cumule 20 510 projets d’embauche notamment des viticulteurs et des professionnels de l’animation.  

 

L’Ile-de-France, la mal-aimée

Si l’Ile de France reste la région qui cumule le plus grand nombre d’offres d’emploi (492 780 projets avec Paris, les Hauts de Seine et la Seine Saint Denis en tête de liste), elle attire seulement 5% de candidats. Une étude récente montre d’ailleurs que 67% des actifs franciliens rêvent de travailler dans une autre région. Loyers exorbitants, quotidien difficile, embouteillages constants, les professionnels de la région sont de plus en plus nombreux à regarder si l’herbe est plus verte ailleurs, particulièrement  en Auvergne-Rhône-Alpes (14,6%) et Nouvelle Aquitaine (11,8%). CQFD.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Suivez les dernières actualités sur les opportunités d’emploi en région