4 secteurs qui embauchent des jeunes diplômés avec peu d’expérience

4 secteurs qui embauchent des jeunes diplômés avec peu d’expérience

Recrutement des jeunes diplômés

The Future of Work, grande enquête internationale menée par Monster auprès de recruteurs et candidats dessine un portrait encourageant du monde du travail post-pandémie. Parmi les nombreuses informations recueillies, l’étude révèle que les perspectives d’embauche sont plutôt positives notamment en ce qui concerne les jeunes diplômés inexpérimentés dans les secteurs suivants : 

  • Loisirs & hôtellerie 
  • Service aux entreprises
  • Transport et Logistique 
  • Santé

 

Les loisirs & hôtellerie 

L’étude The Future Of Work indique que 36% des recruteurs du secteur loisirs/hôtellerie sont prêts à recruter des jeunes diplômés, un secteur historiquement ouvert aux jeunes et en tension depuis des années. « En dehors du contexte actuel, les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme nécessitent une très grande flexibilité (shift le week-end, travail du soir, etc.), un rythme particulier que tous les candidats ne souhaitent pas. Les salaires d’entrée sont généralement assez bas par rapport à d’autres secteurs d’activité mais ces environnements dynamiques sont propices aux évolutions rapides et aux mobilités internationales, offrant ainsi la possibilité de développer des compétences linguistiques et de voyager  » souligne Annelise Leroy, Practice Manager Page Personnel. Pour s’illustrer, le candidat devra faire preuve d’un vrai sens du service, de rigueur et organisation ou d’une capacité d’anticipation. 

La France prévoie donc plus de 292 000 recrutements selon le Baromètre main d’œuvre de Pôle Emploi avec des besoins concentrés sur l’Ile de France, la PACA, l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Nouvelle Aquitaine.

 

Le service aux entreprises

Ce secteur qui regroupe les activités scientifiques et techniques, ainsi que des services administratifs et de soutien poursuit son extension. Au fur et à mesure que les entreprises externalisent certains services qui vont de l’audit-conseil à la propreté et la sécurité en passant par la logistique ou la comptabilité, les besoins en recrutement augmentent. Selon l’enquête Monster, 31% des entreprises pourraient ainsi embaucher des jeunes diplômés, peu gênés par le manque d’expérience de ces profils qu’elles comptent bien former à leurs méthodes. Au-delà de certaines compétences techniques nécessaires, ce secteur recherche surtout des candidats autonomes, rigoureux, capables de travailler en équipe et dotés d’un bon relationnel.

Le BMO de Pôle Emploi recense plus de 442 000 projets de recrutement principalement en Ile de France, en Auvergne Rhône Alpes, en PACA et en Nouvelle Aquitaine pour des postes d’agent d’entretien de locaux, employé de maison, agent d’accueil, agent administratif divers etc.

 

Le transport et la logistique

Avec un chiffre d’affaires annuel de 200 milliards d’euros, le secteur du transport et de la logistique ne cesse d’embaucher. Résultat, 31% des recruteurs sont prêts à accueillir des jeunes recrues et les former sur le terrain pour pallier à des manques sur des postes historiques et recruter de nouveaux métiers liés à la digitalisation, au big data particulièrement dans le e-commerce. Même s’il évolue dans un marché en faveur des candidats, le jeune diplômé aura tout intérêt à mettre en avant sa capacité d’analyse et de gestion des priorités, sa rigueur, son sens du contact et son intelligence situationnelle.

Pour le BMO de Pôle Emploi, les besoins actuels sont localisés en Ile de France, en Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts de France sur des postes de conducteurs, ouvriers qualifiés et non qualifiés etc.

 

La santé

28% des entreprises du marché de la santé recrutent des jeunes diplômés. En tension avant la crise sanitaire, le secteur a été mis à rude épreuve pendant la pandémie et affiche aujourd’hui des besoins toujours aussi importants. L’Étude de rémunération 2021 de Michael Page recense trois métiers de la santé ouverts aux jeunes diplômés : l’infirmier, le manipulateur en radiologie et l’aide-soignant. Pour ces métiers nécessaires et exigeants, le relationnel, le sens de l’écoute, la gestion de l’urgence et l’adaptabilité pourront contrebalancer le manque d’expérience professionnelle.

Le BMO comptabilise plus de 340 000 projets de recrutement dans la santé et l’action sociale principalement en Ile de France, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine et PACA.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

- Découvrez les opportunités d’emplois pour les jeunes diplômés

- Suivez les dernières actualités sur les jeunes diplômés