Les tendances recrutement de l’audit-conseil pour 2019

Les tendances recrutement de l’audit-conseil pour 2019

Dans son étude annuelle des rémunérations, le cabinet de recrutement Michael Page note le secteur continue de recruter un volume considérable d'auditeurs afin de faire face à un turn-over important. Cette année encore, le marché reste très favorable aux candidats même si l’escalade des  rémunérations semble se calmer depuis quelques mois indique Elody Grattepanche, Manager Executive Senior chez Michael Page qui analyse pour Monster les tendances recrutement du secteur.  

 

Le Brexit, une manne pour les métiers du conseil 

Si l’Europe est depuis quelques mois, soumise aux incertitudes liées au Brexit, Elody Grattepanche remarque une forte sollicitation de la part des cabinets pour trouver des consultants capables de proposer, imaginer, se projeter sur des scénarios de ‘hard brexit’. Si le secteur Banque-assurance est traditionnellement le fer de lance du business, « ce profil émergeant booste encore les recrutements autour d’une problématique dont on ne connaît pas l’issue ». Autre axe de recrutement fort, les profils qui maitrisent les connaissances RGPD et compliance, véritable denrée rare sur l'année 2018.

 

Une forte demande de profils avec 3 à 10 ans d’expérience

Selon Elody Grattepanche, ces profils d’expérience sont les plus difficiles à capter en matière de recrutement. « Ce sont des personnes qui ont travaillé dans le conseil pendant plusieurs années et sont fatiguées. Même si on constate que le secteur évolue notamment pour un équilibre vie professionnelle/ vie personnelle, cette population s’oriente souvent vers les banques au bout de 3 ans.  C’est le moment où le virage des carrières se produit ». Pour éviter cette césure, les cabinets insistent de plus en plus sur les valeurs de communauté et un partage équitable entre la carrière et la sphère privée.

 

Un recrutement très orienté digital 

Quelque soit le secteur d’activité (Industrie, Services, Énergie, Public...), l’activité digitale se développe chez tous les cabinets de conseil. « Il s’agit aussi bien d’optimisation d’activité IT, d’implémentation d’application, des modes de communication et d’organisation. » Pour cela, les recruteurs ne basent pas leur recrutement sur les années d’expérience d’un candidat mais plutôt sur son cursus universitaire. « A la demande de nos clients, nous ciblons les meilleures écoles d’ingénieurs. En effet, c’est un cursus idéal puisqu’il apprend à analyser une problématique, identifier un manquement, mettre en place de nouveaux process et apporter une solution technique ».

 

La vision globale fait la différence chez les recruteurs

Le conseil, un secteur autrefois très cloisonné évolue aussi. « Aujourd’hui, le métier du consulting s’ouvre. On attend d’un candidat qu’il puisse répondre à plusieurs challenges : optimiser les process d’organisation, maximiser l’activité métier ou IT dans une société ou encore améliorer la communication en interne et externe pour garder ces collaborateurs ». Résultat, les recruteurs recherchent des candidats très curieux. « La prise de hauteur est primordiale, c’est ce qui fera la différence chez certains candidats ».

 

Les soft skills, véritable problématique de recrutement dans le consulting

Dans le secteur de l’audit-conseil, les soft skills ont désormais un impact à hauteur de 50% dans le recrutement. « Les cabinets ont un niveau d’exigence extrêmement élevé. Aujourd’hui, cela peut même être un point bloquant pour le recrutement d’un candidat. Les recruteurs veulent un candidat smart qui va avoir cette prise de hauteur sur le fonctionnement de l’entreprise, les enjeux du marché, les problématiques des processus et les méthodes pour arriver à une solution. » Et Elody Grattepanche de décrire ce candidat ‘smart’ : « il doit avoir le sens du service, la capacité d’analyse, la prise de recul. La posture conseil est indispensable dans ce secteur ».

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

- Suivez les dernières actualités sur les métiers de l’audit-conseil

- Découvrez aussi les opportunités d’emploi dans la comptabilité et l’audit à pourvoir et correspond à votre profil.