Skip to main content

Jamais convoqué-e aux entretiens... pourquoi ?

Jamais convoqué-e aux entretiens... pourquoi ?
Untitled Document

Il est parfois simple d’identifier la raison qui fait que votre candidature ne débouche sur aucun entretien. Par exemple, si votre lettre de motivation n’a jamais été remaniée depuis 1996 et que vous l'adressez à un certain Monsieur Pantin, alors que le vrai nom du destinataire est Monsieur Mantin. ce dernier vous renverra alors votre dossier de candidature avec un coup de stabilo sur la faute de frappe, et tout s’éclairera.
Mais la plupart du temps, les raisons d’une non convocation à un premier entretien restent plus difficiles à cerner. Si le symptôme est récurrent, et qu’il persiste, un vrai diagnostic s’impose pour espérer en trouver les causes, et bien sûr, l’antidote.

Votre CV et lettre de motivation.

Votre CV ou votre lettre de motivation ne sont probablement pas truffés d’erreurs, mais sachez qu’une seule peut suffire à vous faire sortir du lot des candidatures retenues.
Votre grammaire est parfaite ? Félicitations ! Mais est ce que ce sera suffisant si la mise en page de votre CV, le ton ou la manière de présenter votre démarche dans votre lettre de motivation ne sont pas ‘vendeurs’ ? Soyez concis, factuel, sobre (mais pas terne) et surtout, mettez en avant des exemples de réussite, aussi bien au niveau de vos résultats opérationnels qu’en ce qui concerne vos compétences ‘intangibles’, comme votre polyvalence, votre réactivité …

Enfin, vous le savez surement mais nous ne le répéterons jamais assez : adaptez votre CV et votre lettre de motivation à chaque poste pour lequel vous postulez. Les employeurs ont de la bouteille, et font la différence en un clin d’œil entre des candidats ayant passé cinq minutes sur leur dossier de candidature, et ceux qui auront pris le temps et fait l’effort de le soigner. Inutile de vous dire qu’ils préfèrent largement ces derniers...

Les jobs pour lesquels vous postulez.

Ne perdez pas votre temps à postuler sur des offres surdimensionnées pour votre profil. Si vous n’avez pas (encore) les compétences, l’expérience ou la crédibilité nécessaires pour exercer un job donné, vos chances d’être convoqué sont bien trop minces pour que ca vaille le coup d’y investir du temps. Par exemple, si vous avez 22 ans et que vous venez juste de finir votre école de journalisme, vous pouvez être à 99,99% sûr de ne jamais être convoqué pour un entretien de recrutement au poste de directeur de la publication du journal local. Le temps que vous ne perdrez plus à postuler pour ces emplois, passez-le à donner votre vision de l’actualité de votre métier ou votre analyse de l’évolution de ses pratiques dans le cadre d’un blog par exemple. Participez aux hubs dédiés à votre métier sur les plateformes sociales professionnelles.
Si vous êtes assidu et pertinent, vous serez en quelques mois identifié comme un expert de votre métier, et les opportunités professionnelles viendront probablement à vous avant que vous n'ayez à les solliciter.

La manière dont vous postulez.

Multipliez les canaux d'approvisionnement d’offres !  Et n’utilisez pas uniquement ceux qui vous obligeront à entrer en concurrence avec des centaines, voire des milliers de candidats. Quand bien même vous seriez le candidat ideal pour le poste, il est fort probable qu’une cinquantaine d’autres le soient aussi, et le recruteur ne recevra pas 50 personnes en entretien…  Visitez les salons emploi, qu’ils soient réels ou virtuels, et laissez votre CV aux recruteurs avec qui vous vous entretenez. Même s’ils ne recherchent pas à ce moment là des candidats de votre profil, ils vous contacteront plus facilement le jour où ce sera le cas.

Et souvenez-vous que ça ne vient peut-être pas de vous !

Enfin, remontez-vous le moral en vous disant que les raisons qui poussent les recruteurs à ne pas vous convoquer à un entretien ne dépendent pas toujours de vous ! Ainsi, il arrive que des recruteurs se ravisent et décident pour diverses raisons de mettre un recrutement en ‘stand by’ après avoir publié une offre d’emploi. Parfois, le candidat choisi sera identifié en interne, et personne n’aura jamais jeté un œil aux piles de CV reçus. Enfin, certaines entreprises publient des offres d'emploi uniquement pour se couvrir d’un point de vue juridique, parce que leurs statuts les y obligent, alors qu’elles connaissent déjà depuis longtemps le nom de la personne qui, in fine, prendra le poste . Ainsi, bien plus souvent que vous pourriez le croire, le fait que votre candidature ne débouche sur aucun entretien ne sera pas de votre fait,  et ne signifiera pas que vous être moins bon qu’un autre.