Quels bilans professionnels choisir si vous envisagez une reconversion ?

Suite à la crise sanitaire, de nombreux salariés se posent des questions sur leur carrière. Dans une récente étude menée par Monster, 24% des actifs parlent de leur envie de changer leur quotidien notamment via une reconversion. Comment faire pour sauter le pas dans un contexte économique compliqué ? Entretien avec Armelle Riou, fondatrice de Mental’O, spécialiste en matière d’orientation scolaire et professionnelle.  

 

Quels types de bilans professionnels proposez-vous ?

Pour un particulier, nous offrons deux types de bilan. Les 30 pages du bilan exploratoire Adulte permettent à une personne de s’ouvrir à de nouvelles perspectives pour faire émerger ses projets de reconversion et identifier des perspectives d’évolution de carrière. Notre méthode se focalise sur les spécificités du fonctionnement cognitif et intellectuel de l’individu, identifie ses motivations profondes et analyse ses intérêts.

Le bilan de transition d’une vingtaine de pages entend sécuriser sa transition professionnelle. Pour cela, nous formalisons un ou deux projets d’évolution, nous faisons des tests de personnalité, une analyse des styles relationnels, un inventaire des compétences, une carte de compétences de chacun des projets pour finalement mesurer le niveau d’adéquation entre le projet et le profil de la personne. Ce bilan permet de choisir sa voie et prendre une décision éclairée.

 

Ces bilans s’adressent aux employés, cadres, en questionnement professionnel, en recherche d’emploi ou en reconversion.
Quelle est la différence avec
le bilan de compétences classique ? 

Tout d’abord, nous enrichissons ces deux bilans avec sept tests. Ils apportent énormément de matière et enrichissent les entretiens avec le consultant ou le coach qui l’aidera ultérieurement à faire le point sur le candidat et ses compétences. Ce qui nous intéresse, c’est l’adéquation aux projets de la personne : peut-elle continuer, doit-elle y apporter des modifications ou bien l’abandonner ? Au final, elle a une feuille de route claire sur les décisions à prendre.

 

Combien de temps pour obtenir le résultat de ces bilans ?

En théorie, on peut faire les bilans en 20 jours alors qu’un bilan de compétences prendra plutôt trois ou quatre mois. En réalité, cela va prendre environ un mois car le client a besoin de temps. D’ailleurs, nous conseillons de mener ces bilans en présentiel mais il est tout à fait envisageable de les faire à distance.

 

Est-ce que ce type de bilan est pris en charge par le CPF ?

La plupart des bilans de compétences sont pris en charge par le CPF mais pas les tests de personnalité. Au sein du réseau Mental’O, nous avons des professionnels habilités à faire des bilans de compétences et ces tests.

 

Quel est le montant de ces bilans sur-mesure ?

Il faut compter environ 1 000 euros TTC pour les deux bilans contre un bilan de compétences classique qui coûte au minimum 2 000 euros.

 

Quelle est la démarche du salarié pour faire ces bilans?

Il y a deux alternatives. S’il est salarié d’une entreprise qui rencontre une problématique de reconversion, nous proposons à l’employeur un bilan de profilage. C’est un rapport de 10 pages remis à l’entreprise et au salarié. Si c’est un particulier, c’est lui qui fait les démarches pour obtenir un financement des bilans exploratoire et transition par le CPF.

 

Est-ce que vos analyses tiennent compte du marché du travail ?

Nos consultants Mental’O sont des professionnels qui connaissent bien le marché. Même si nous ne faisons pas de business plan, nous faisons part de la réalité de certains secteurs. Certains de nos consultants peuvent même accompagner la mise point du projet du point de vue marketing. On bascule alors sur des prestations de coaching pour faire le lien entre le bilan et la mise en œuvre.  

 

En quoi, ces bilans peuvent rassurer un candidat à la reconversion ?

Beaucoup de salariés ont des rêves mais ignorent si leur projet est viable, ils sont bloqués par des questions en amont. Nos bilans apportent un éclairage précis sur leur motivation, le réalisme de leur projet en fonction de notre connaissance du marché du travail.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Suivez les dernières actualités de la réorientation professionnelle