Quelles sont les questions d'entretien d'embauche les plus courantes ?

Quelles sont les questions d'entretien d'embauche les plus courantes ?

S'il n'existe pas de format prédéterminé que tout entretien d'embauche doit respecter, certaines questions sont très populaires auprès des recruteurs. Voici une liste des questions les plus courantes et un guide du genre de réponse que votre interrogateur aimerait entendre.

1. Parlez-moi de vous

C'est généralement la première question et, comme les premières impressions sont essentielles, l'une des plus importantes. Tâchez de ne pas dépasser les cinq minutes de parole en commençant par un aperçu de votre diplôme le plus élevé et en passant en revue les postes que vous avez occupés jusqu'à présent dans votre carrière. Vous pouvez suivre la même structure que votre CV en donnant des exemples de vos accomplissements et des compétences que vous avez acquises en cours de route. N'entrez pas trop dans les détails. Votre interrogateur prendra probablement des notes et vous demandera d'approfondir certains sujets s'il souhaite obtenir davantage d'information. Si vous passez un entretien d'embauche pour un premier emploi en sortant de l'école, concentrez-vous sur les domaines de vos études que vous avez le plus appréciés et comment cela vous a incité à vouloir poser votre candidature pour ce poste en particulier.

2. Quels sont vos points forts ?

Sélectionnez les trois plus gros traits de caractère qui vous aideront à obtenir le poste et donnez des exemples de situations professionnelles dans lesquelles vous avez utilisé ces qualités. Elles peuvent être des compétences concrètes, comme une maîtrise d'un certain langage informatique, ou immatérielles comme une capacité à bien gérer les ressources humaines. Si vous ne savez pas par où commencer, référez-vous à l'offre d'emploi. Elle comprend généralement une rubrique dressant la liste des exigences du poste, ce qui devrait vous donner une idée de ce que l'entreprise recherche.

3. Quels sont vos points faibles ?

La fameuse question redoutée, qui peut être résolue en sélectionnant un défaut que vous avez corrigé en prenant des mesures positives. Par exemple, si vos compétences en informatique n'ont pas le niveau qu'elles devraient avoir, citez-les comme une faiblesse mais parlez des formations ou du temps que vous avez passé en dehors des heures de travail pour vous améliorer dans ce domaine. Votre initiative pourrait alors être perçue comme une force. Il ne faut en aucun cas dire « Je n'ai pas de défauts », car votre interrogateur ne vous croira pas, ou encore « J'ai tendance à travailler beaucoup trop », ce qui lui fera penser que vous essayez d'éviter la question.

4. Pourquoi devrions-nous vous engager ? Qu'est-ce qui vous démarque des autres candidats ?

Qu'est-ce qui vous rend spécial ? Où résident vos grandes forces ? Vous devriez pouvoir découvrir ce que l'interrogateur souhaite entendre grâce à la description du poste. « J'ai l'avantage d'avoir de solides compétences techniques et la capacité d'établir des relations à long terme avec les clients » est une bonne phrase introductive, qui peut mener à un exemple plus spécifique de quelque chose que vous avez fait dans votre carrière. Parlez de votre plus bel accomplissement et des bénéfices qu'il a apporté à l'entreprise puis terminez par « Si l'on m'en donne la possibilité, je pourrais garantir le même succès dans votre entreprise. »

5. Quels sont vos objectifs ? Où vous voyez-vous dans cinq ans ?

Il vous faudra parler d'objectifs à court terme et à long terme. Parlez du type de poste que vous aimeriez occuper et des différentes étapes que vous devrez franchir pour y accéder, en tâchant de mener la discussion vers le poste auquel vous postulez. Montrez à l'employeur que vous avez de l'ambition et la détermination nécessaire pour tirer le meilleur parti de chaque poste que vous devrez obtenir pour accéder à la position que vous désirez.

6. Pourquoi voulez-vous travailler chez nous ?

L'interrogateur attend une réponse qui indique que vous avez déjà réfléchi à la question. Si vous vous êtes préparé convenablement pour l'entretien d'embauche, vous devriez avoir une bonne connaissance des valeurs de l'entreprise, de l'énoncé de mission, des plans de développement et des produits. Utilisez ces informations pour décrire comment vos objectifs et votre ambition correspondent à l'esprit de l’entreprise et à quel point vous apprécierez la chance de pouvoir travailler pour elle. Ne prononcez jamais la phrase « J'ai juste besoin d'un emploi. »

7. Quelles sont les trois choses positives que votre dernier employeur a dit de vous ?

C'est une belle occasion de vous vanter à travers les paroles de quelqu'un d'autre. Essayez d'inclure un élément qui prouve votre capacité à faire le job, un autre qui montre votre engagement au travail et un dernier qui indique que vous êtes une personne agréable à compter dans une équipe. Par exemple : « Mon patron m'a dit que j'étais le meilleur concepteur qu'il ait jamais eu. Il sait qu'il peut toujours compter sur moi et il aime mon sens de l'humour. »

8. Quelles sont vos prétentions salariales ?

Vous pouvez vous préparer à cette question en faisant des recherches sur la valeur d'une personne possédant vos compétences. N'essayez pas de donner des chiffres spécifiques dans le feu de l'action, cela pourrait vous mettre en mauvaise posture lorsque vous négocierez votre salaire plus tard. Votre interrogateur comprendra si vous ne voulez pas discuter de ce sujet avant que l'on vous offre le travail. Si la description du poste fournit une estimation de salaire, vous pouvez la mentionner et dire que c'est à peu près ce que vous recherchez.

9. Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous ?

Les interrogateurs utilisent ce type de questions psychologiques pour voir si vous pouvez réfléchir rapidement. Si vous répondez « un lapin », vous allez passer pour quelqu'un de doux et de passif. Si vous répondez « un lion », vous serez perçu comme une personne agressive. Quel type de personnalité conviendrait le mieux au poste ?

Vous devriez toujours avoir des questions à poser à votre interrogateur pour montrer que vous êtes intéressé par le poste. Préparez un minimum de cinq questions, certaines vous donnant des informations sur votre futur rôle et d'autres qui creuseront davantage la culture et les objectifs de l'entreprise.