Skip to main content

Savoir anticiper les questions piège

Savoir anticiper les questions piège
Untitled Document Si l'entretien sert à vérifier l'adéquation de votre profil au poste proposé par un jeu de questions- réponses, le recruteur sort parfois des sentiers battus. Après les questions habituelles sur votre formation, vos qualités et défauts, votre parcours et vos attentes sur le poste, peut survenir une question qui vous laisse sans voix, complètement déstabilisé. Et c'est bien là le but recherché. Evaluer votre réactivité face à une situation imprévue.


Autour du " Parlez-moi de vous ? "
Cette question sert d'amorce. Attention à la façon d'y répondre ! Les premières secondes sont souvent déterminantes pour se faire une opinion sur la motivation réelle du candidat. Soyez persuasif et concis - un long discours risque d'ennuyer votre interlocuteur - et démontrez que vous êtes la personne qui correspond le mieux aux attentes de l'employeur par vos valeurs, votre expérience, votre motivation, vos capacités d'organisation et d'adaptation.


Montrer le meilleur de soi.
Travaillez les points "faibles" de votre CV : longue période dans le même poste, absence de promotion, licenciement, changement régulier d'emplois…
Le fait de répondre aux questions sur ce sujet apportera la preuve de votre maîtrise : vous ne vous laissez pas démonter. Elaborez une réponse qui présente le côté positif des choses en valorisant vos expériences, du type : "Je suis certes resté 5 ans dans ce poste mais en élargissant constamment le champ de mes responsabilités ". Gardez-vous de dénigrer qui que ce soit, de mentir, de faire porter le chapeau de vos déboires aux autres ou de vous plaindre.

Cinq questions piège parmi d'autres…
Entraînez-vous à répondre à cette liste - non limitative - de questions " pièges " pour ne pas rester muet le moment venu. Développez vos amorces de réponses pour être paré à toutes les éventualités.

- Comment travaillez-vous sous pression ?
Soyez pro : expliquez que le stress n'est pas un problème mais fait partie du job en illustrant vos propos par des situations vécues. Racontez comment vous vous y prenez pour décompresser, vous détendre et vous ressourcer. Avancez que la pression est aussi un puissant moyen pour agir plus efficacement…

- Où vous voyez-vous dans cinq ans ?
Démontrez que vous avez un véritable projet professionnel, que vous souhaitez progresser et que vous pouvez vous projeter dans un avenir à moyen terme. L'ambition, si elle reste raisonnable, est toujours appréciée. Montrez également que vous connaissez les réalités de la vie professionnelle (turn-over, formation au long de la carrière) et que vous avez la capacité de vous adapter à un environnement mouvant.

- Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?
Tout dépend du poste proposé bien sûr mais, d'une manière générale, la solitude n'a pas bonne presse : le travail collaboratif est aujourd'hui la norme. Le recruteur veut connaître vos capacités d'adaptation comme leader ou membre d'une équipe. Faites part de vos expériences réussies dans ce domaine, même en dehors de la vie professionnelle (vie sportive, culturelle, associative, etc.).

- Comment organisez-vous votre temps ?
Donnez des exemples concrets, montrez que vous êtes organisé, que vous ne vous laissez pas déborder et comment vous faites pour terminer dans les temps toutes les tâches à mener de front. N'hésitez pas à raconter une journée type…

- Que pensez-vous de notre entretien ?
Pas de commentaires trop élogieux… Restez modéré dans le vocabulaire. Répondez simplement qu'il était intéressant. Et dites pourquoi ! Insistez sur le professionnalisme et la qualité des échanges, et concluez en affirmant que cet entretien vous motive encore davantage dans votre volonté de rejoindre cette entreprise.

Spécial " filles"
La question du bébé à venir est souvent posée aux jeunes femmes, d'une façon plus ou moins subtile ou voilée. Expliquez que cela ne fait pas partie de vos projets à court terme : c'est ce que le recruteur veut entendre. Une fois en poste, les choses pourront évoluer car vous aurez démontré vos capacités à vous organiser. Si vous avez déjà des enfants et si l'on vous répète que le poste convoité demande une grande disponibilité, répondez que vous êtes bien organisée, et que vous avez jusqu'ici toujours parfaitement réussi à concilier vie professionnelle et vie familiale.

KR - 2009