Rédiger un CV Suisse : nos conseils de rédaction

Vous visez le marché de l'emploi suisse mais connaissez-vous ses spécificités ? De la Suisse allemande à la Suisse romande, il est important d'avoir conscience des différences avec la France mais aussi entre les régions.

Les conseils de rédaction Monster vous permettront de comprendre comment faire un CV suisse et de découvrir les points importants concernant sa langue, sa structure et son contenu.

Grâce à un CV adapté, vous serez ensuite prêt pour postuler aux annonces d'emploi en Suisse et préparer au mieux votre entretien d'embauche. 

Comment réaliser un CV Suisse accrocheur ?

À moins d'avoir déjà une connaissance du marché du travail suisse, votre statut de non-résident constitue un léger handicap qui doit être compensé par une candidature et un CV parfaits. Pour cela, il est important de comprendre que même si vous postulez en français, il s'agit d'un pays étranger, avec des règles différentes en matière de CV.

1. Points communs et différences principales

Faisons d'abord le tour des éléments communs aux CV suisse et français : 

  • Les informations personnelles
  • Un titre
  • La présentation du projet professionnel
  • L'énumération des compétences clés
  • Une structure en rubriques et antéchronologique
  • L'ordre des rubriques

En ce qui concerne les différences, elles sont nombreuses, mais il reste difficile de bien appréhender la situation en étant à distance. C'est pourquoi il est primordial de vous renseigner un maximum sur le marché du travail en Suisse. Consultez les sites officiels et écumez les annonces d'emploi dans la région qui vous intéresse pour repérer le vocabulaire en vigueur dans votre secteur. Utiliser les bons termes montrera à votre futur employeur que vous êtes motivé et respectueux de la culture professionnelle locale. 

Celle-ci s'appuie sur :

  • L'efficacité
  • La précision
  • L'esprit collectif
  • Les compétences
  • Le plurilinguisme
  • L'honnêteté
  • La confiance

2. L'importance des langues

  • La langue de candidature

Il faudra postuler dans celle utilisée dans l'annonce, probablement en français ou en allemand, voire en anglais, mondialisation oblige. Dans tous les cas, l'allemand sera certainement exigé dans le profil recherché.

  • Votre niveau de maîtrise des langues étrangères

Vous devez être très précis quant à votre niveau dans les différentes langues et faire attention au vocabulaire utilisé. Si vous indiquez être bilingue français-allemand, le recruteur suisse en conclura qu'il s'agit de l'une de vos langues maternelles. Le terme « courant » sera plus adapté pour décrire une maîtrise au quotidien, dans un environnement professionnel. Vous pourriez par exemple créer un tableau répertoriant les langues et votre niveau, en vous référant au standard européen pour la compréhension, la lecture et l'écriture.

3. L'intérêt pour le détail utile

Comme son homologue français, le recruteur suisse passe très peu de temps sur chaque CV et apprécie de pouvoir le parcourir en diagonale. Pour autant, il est permis de proposer un CV suisse de plus d'une page, si les informations qui s'y trouvent sont pertinentes par rapport au poste visé. Il doit notamment présenter : 

  • Votre projet professionnel

Exposez-le brièvement sans utiliser la première personne, forme jugée arrogante. 

  • Vos compétences clés

 En Suisse, celles-ci comptent plus que votre formation. 

  • Votre expérience professionnelle

Procédez de façon antéchronologique, en indiquant les dates précises de vos emplois, le secteur et la taille des entreprises, enfin les postes occupés, en vérifiant l'équivalence des termes dans la région suisse qui vous intéresse. 

  • Vos autres compétences et activités

Détaillez précisément votre niveau de maîtrise des logiciels utiles dans votre domaine, en indiquant par exemple un pourcentage de connaissance. 

Vos activités extra-professionnelles ne seront décrites que si elles ont un intérêt direct avec le poste en question. 

  • Votre formation

N'hésitez pas à détailler le contenu de vos enseignements, puisqu'il n'y a pas d'équivalence de diplômes en Suisse.

4. Les mentions importantes ou inutiles

Le format du CV suisse requiert quelques informations particulières par rapport à la France : 

  • Votre nationalité
  • La catégorie de votre permis de travail, dont l'obtention est obligatoire pour travailler dans le pays 
  • L'indicatif national de votre numéro de téléphone

Pour ne pas créer de confusion par rapport à la catégorie « B » du permis de travail, écrivez « permis de conduire » et non pas « permis B ». Par ailleurs, le recruteur suisse a pour habitude de demander les références des candidats qu'il reçoit en entretien. Préparez donc votre dossier de recommandations.

Parmi les éléments accessoires, la photo n'est pas obligatoire mais si vous souhaitez en ajouter une, faites appel à un photographe professionnel. Il n'est pas non plus indispensable de mentionner votre âge ou votre situation de famille.

Modèle de CV Suisse à télécharger

Téléchargez gratuitement notre modèle de CV Suisse.

 

MS doc

 

Jonathan Lespiaux

Adresse : Rue, Code postal, Ville

E-mail : jonathan.lespiaux@gmail.com | Téléphone : +33000000000

Nationalité : française  –  Permis G

Permis de conduire

 

Manager marketing online

OBJECTIF

Mettre des compétences de manager expérimenté au service du développement de nouveaux produits sur un marché international. 

 

COMPÉTENCES CLÉS

  • Storytelling
  • Campagnes email et automation
  • Organisation événementielle
  • Approche analytique
  • Data marketing
  • AdWords et SEM

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

 

Depuis 01/11/2016

Marketing Automation & Email Manager, Cellplease, Lyon

Au sein d’une entreprise de 230 collaborateurs, spécialisée dans les services SaaS B2B.

  • Gestion d'une base de données de 200 000 contacts
  • Conception, création et application de campagnes marketing Email et automation personnalisées 
  • Collaboration avec l'équipe d'ingénieurs afin d'augmenter le volume de la base de données
  • Segmentation, A/B tests
  • Actions innovantes pour augmenter le taux de conversion à chaque étape du parcours utilisateur

01/05/2014 – 30/08/2016

Coordinateur online marketing, Matchpoint SA, Grenoble

Au sein d’une agence marketing print et digital de 60 collaborateurs et dans une équipe de 10 personnes : 

  • Conception et mise en place de campagnes digitales
  • Campagnes classiques
  • Organisation de foires commerciales
  • préparation et organisation d’événements clients

01/10/2012 – 01/04/2013

Stage, assistant marketing, Krup GmbH, Hambourg, Allemagne

Plateforme d'organisation de webinaires, au sein d'un groupe leader d’information et de services professionnels en Europe (3 200 collaborateurs, 440 M€ de CA, 20 % de croissance annuelle)

  • Coordination et optimisation des webinaires
  • Relation avec les intervenants, tests de matériel, coaching et suivi de leurs performances
  • Assister les participants aux conférences
  • Bilans des campagnes et analyse des performances
  • Gestion de projets 

FORMATION

 

2008 – 2012

Master 2 Management communication et marketing digital

INSEEC, Lyon

 

PÔLES D'ENSEIGNEMENT

  • Marketing
  • Statistiques
  • Gestion de bases de données
  • Segmentation utilisateurs et scoring
  • Langages Big Data : Python, R, SQL, SPARK

2007

Baccalauréat scientifique

Lycée Ampère – Lyon

 

AUTRES COMPÉTENCES

Allemand : 

Compréhension : C2 – Lecture : C2 – Écriture : C1

Anglais :

Compréhension : C1 – Lecture : C1 – Écriture : C1

Logiciels : Hubspot (maîtrise à 90 %), Marketo (maîtrise à 80 %), Pardot (maîtrise à 60 %)

Suite Adobe (maîtrise à 60 %)

 

CENTRES D'INTÉRÊTS

Escalade (pratique en club depuis 8 ans)

 

RÉFÉRENCES SUR DEMANDE

Envie d’aller plus loin?

Enfin, découvrez les opportunités d'emploi en Suisse à pourvoir et correspondant à votre profil.