Résultats de recherche pour

Emploi Coiffeur

Esthéticienne (F/H)

Randstad

€19074 / Par an

Thoiry, ARA

Commercial indépendant senior (H/F)

Groupe Daici sas international

Toulouse, OCC

Agent de restauration (H/F)

Armee de Terre

, undefined

Délégué commercial - Bourges (H/F)

UPTOO

Bourges, CEN

Délégué commercial - Bourges (H/F)

UPTOO

Orléans, CEN

Commercial indépendant senior (H/F)

Groupe Daici sas international

Marseille, PACA

Coiffeur(se), f/h

Randstad

€22000 / Par an

Pontarlier, BFC

Accompagnant educatif et social(F/H)

Appel Médical

Besancon, BFC

Coiffeur(se) F/H

DESSANGE Valenciennes - av. d'Amsterdam

Valenciennes, HDF

Tout savoir sur l’emploi coiffeur.euse

Une équipe de coiffeurs ce sont des collaborateurs avec différents niveaux de qualification : shampouineur, assistant coiffeur, emploi coiffeur pour dames, coiffeur mixte. Mais aussi différentes spécialités, dont celle de styliste-visagiste ou de coloriste-permanentiste.

Si le salon parait être l’environnement de prédilection, l’emploi de coiffeur peut s’exercer dans divers lieux comme des centres de loisirs et de vacances (grands hôtels, résidences de tourisme), des établissements divers (soins, thalasso) ou dans le milieu de la mode et du spectacle. Autre option pour les coiffeuses, exercer à domicile.

Avec près de 178 000 actifs, dont 109 000 salariés et 17 700 apprentis, le secteur de la coiffure occupe le 2e rang des activités artisanales (derrière la maçonnerie générale), en faisant un acteur incontournable du maillage des commerces de proximité. Les coiffeurs et coiffeuses exerçant sous enseigne (franchise, licence de marque) ne représentent que 6 500 salons de coiffure (soit 7,6% des établissements seulement) pour 25 % à 30 % du chiffre d’affaires global du secteur.

Pour les propriétaires ou gérants d’un salon, l’emploi de coiffeur implique aussi de se charger de la gestion administrative, des approvisionnements, du recrutement et des équipes. L’ouverture d’un salon, en indépendant ou sous franchise, nécessite aussi des autorisations des autorités.

Malgré tout, comme nombre de métiers qualifiés majoritairement féminins, l’emploi coiffeur fait partie des emplois les plus favorables au bien-être psychologique, en un mot, qui rendent le plus heureux.

Les services à la personne sont en pleine expansion et attirent de plus en plus de jeunes diplômés ou d’actifs en reconversion professionnelle. Jetez un œil aux autres options qu’offre le secteur :

Les formation et compétences les plus recherchées

Le CAP coiffure est le diplôme incontournable pour accéder au métier de coiffeur, bien que le BTS Métiers de la coiffure semble gagner du terrain (surtout si vous envisagez de vous installer à votre compte). Pour les filières Bac, il existe plusieurs options, du brevet professionnel coiffure (post CAP) au brevet de maîtrise coiffeur, en passant par le BTS coiffure.

Ces formations enseignent les techniques de base. Mais l’emploi coiffeur c’est aussi :

  • Être aimable, disponible et à l’écoute de ses clients
  • Avoir une bonne forme physique : la coiffeuse reste debout de longues heures
  • Maîtriser les outils et les techniques nécessaires pour réaliser des coupes et des couleurs sur tous types de cheveux
  • Avoir le sens de l’esthétique et être créatif
  • Se tenir au courant des nouvelles tendances

Comment rédiger votre CV et lettre de motivation ?

Point de départ de votre candidature pour un emploi coiffeur, le CV centralise les informations sur votre formation, votre parcours, vos compétences et ce qui vous rend unique. En un mot, il est votre meilleure carte de visite auprès des recruteurs. Alors, pour être surs de rédiger un CV percutant, suivez nos conseils.

La lettre de motivation permet de capturer l’attention des employeurs et de leur montrer que vous avez les épaules pour le poste. Pour que votre message, c’est à dire vos compétences, soit intelligible il doit être structuré et éveiller l’intérêt des RH. Décortiquez la description de poste et attachez-vous à trouver des points qui vous démarqueront des autres candidats.

L’entretien de recrutement pour un emploi coiffeur

Présentez-vous sous votre meilleur jour pour cette dernière étape du processus de recrutement : l’entretien d’embauche. Soyez incollable sur votre parcours et potentiels les détours de votre carrière, mais aussi sur les tendances en matière de beauté et de coiffure. Quel que soit votre spécialisation, nos guides vous aident à formuler des réponses aux questions les plus fréquentes.

Focus sur la rémunération des métiers de la coiffure

L’Union Nationale des Entreprises de Coiffure (UNEC) constate que 53,2 % des coiffeurs n’ont pas de salariés et que les indépendants représentent 90 % des 85 492 établissements recensés en France.

Qualifications, compétences, tâches requises et autonomie déterminent les revenus mensuels médian. Ceux-ci commencent à 1 420 euros pour une coiffeuse débutante ayant suivi la formation CAP coiffure sans l’obtenir et grimpe jusqu’à 1720 euros pour une coiffeuse ou une technicienne hautement qualifiée. Ces chiffres sont établis par la convention collective nationale de la coiffure selon trois barèmes de qualifications.

Notons aussi que les pourboires sont fréquents dans les salons de coiffure et viennent s’ajouter au revenu initial.

Les entreprises à suivre pour un emploi de coiffeur

Le métier de coiffeur.euse vous attire, mais vous n’avez pas encore arrêté votre choix sur un employeur ? Visitez notre outil de recherche et découvrez les entreprises qui recrutent près de chez vous. Vous y trouverez une sélection d’offres d’emploi, ainsi que des contacts et une mine d’informations pour vous préparer pour l’entretien ou avant votre premier jour.

Facilitez-vous la recherche d’emploi coiffeur

Mettez toutes les chances de votre côté afin d’accéder à l’emploi coiffeur qui vous correspond. Créez un profil sur la plateforme Monster et téléchargez votre CV en ligne. Notre CVthèque, accessible par les recruteurs, vous assure un maximum de visibilité et vous rapproche de vos rêves d’emploi de coiffeuse.