Passer
Switch to search results

Qualifications Fiscaliste

Informations générales sur l'emploi de fiscaliste Le fiscaliste a pour rôle d'assister les responsables d'entreprise ...

Postulé Sauvegardée
Postulé Sauvegardée
Postulé Sauvegardée
Postulé Sauvegardée
Postulé Sauvegardée
Postulé Sauvegardée
Postulé Sauvegardée
Plus d'offres

Informations générales sur l'emploi de fiscaliste

Le fiscaliste a pour rôle d'assister les responsables d'entreprise dans la mise en place des normes dans le domaine fiscal. Il les conseille en fonction de leurs projets, prend en charge le suivi des dossiers sur le plan juridique et fiscal tout en choisissant le régime le plus avantageux pour leur activité. Son rôle étant de leur permettre de payer un minimum de taxes tout en restant dans la légalité et d'éviter le redressement. Il peut aussi être amené à défendre les intérêts de son entreprise en cas de contrôle fiscal.

Compétences et études requises pour le métier de fiscaliste

L'emploi de fiscaliste nécessite une solide maîtrise des normes et des lois de finance, des techniques juridiques et des outils de gestion informatique. Il doit savoir manier les chiffres et connaître parfaitement les techniques financières, ainsi que quelques normes comptables. Le fiscaliste doit aussi posséder une grande capacité d'analyse et de synthèse, s'exprimer aisément à l'oral comme à l'écrit et faire preuve d'objectivité et de diplomatie. Il est indispensable qu'il maîtrise parfaitement l'anglais car il est amené à comparer les différentes politiques fiscales internationales ainsi qu'à dialoguer avec des interlocuteurs étrangers. Pour exercer un emploi de fiscaliste il est obligatoire d'être titulaire d'un bac +5 : Master en droit option fiscalité ou Master 2 fiscalité, ainsi que d'une formation spécialisée en anglais.

Offre pour l'emploi de fiscaliste

L'offre pour l'emploi de fiscaliste est assez importante : ce professionnel peut travailler comme salarié dans une grande entreprise, exercer son métier dans un cabinet conseil ou encore exercer en libéral. Après plusieurs années d'expérience, il peut évoluer vers un emploi de directeur juridique et fiscal ou bien obtenir un poste à haute responsabilité dans un cabinet d'experts en fiscalité.

Salaire pour le métier de fiscaliste

S'il est salarié, un fiscaliste gagne selon son ancienneté entre 2600 et 4000 euros brut par mois. S'il exerce en qualité d'indépendant, son salaire dépendra de son activité, de son expérience, de sa renommée, de la localisation géographique de son cabinet ainsi que de la nature des affaires traitées. En début de carrière, il gagnera entre 2500 et 2900 euros brut par mois pour atteindre très rapidement jusqu'à 10000 euros brut par mois .

  1. Offres d'emploi
  2. Fiscaliste