Des centaines de milliers d’emplois créés par la robotique

Bruno Bonnell, pdg de Robopolis, société spécialisée dans la robotique personnelle

Des centaines de milliers d’emplois créés par la robotique

"100 % des jeunes de moins de 15 ans qui s’intéressent dès maintenant à la robotique trouveront un emploi"

La robotique paraît être un secteur d’avenir qui va créer de nombreux emplois, étant donné l’immensité du marché qui est train de s’installer. Bruno Bonnell à l’initiative du premier fonds européen pour la robotique, Robolution Capital, en est convaincu à tel point qu’il n’hésite pas à parler de robolution.

 

Lors du lancement en mars 2013 du plan France Robot Initiatives, était évoquée la création de centaine de milliers d’emplois. Une affirmation qui peut sembler paradoxale tant elle va a contrario de l’idée reçue sur les robots qui détruisent les emplois. Pour Bruno Bonnell, à la tête de Robopolis, société spécialisée dans la robotique personnelle et à l’initiative de Robolution Capital: « La moyenne mondiale montre que pour un robot installé dans une usine, cela crée trois emplois ! ». Selon la fédération internationale de la robotique, le marché de la robotique devrait en effet passer de 3,4 milliards de dollars en 2013 à 17 milliards en 2016, avec notamment 31 millions de robots de service personnel vendus entre 2014 et 2017.

 

L’émergence de la robolution

Le secteur de la robotique n’en est en fait qu’à ses prémisses. D’ailleurs il n’était visible que dans un corner lors du dernier CES de Las Vegas, d’où revient Bruno Bonnell. « C’est normal car la robotique n’est pas encore assez aboutie dans ses solutions grand public, sauf pour les robots de téléprésence qui représentent à mon avis la prochaine révolution des systèmes robotisés à la maison ». Révolution, le mot est lancé. Et même « robolution » comme la nomme Bruno Bonnell, qui l’associe volontiers à une troisième révolution industrielle, car « si l’outil a amélioré la dextérité humaine, la machine a accru la force humaine, la robolution apportera de l’intelligence aux machines ».

 

La robot-indépendance

La robotique semble en effet apporter des réponses aux défis gigantesques qui vont se poser à l’humanité dans les années à venir. Avec notamment le vieillissement démographique, mais aussi les concentrations urbaines, vont apparaître de nombreux problèmes, en termes de transports, d’approvisionnement… Selon Bruno Bonnell, « la réponse, c’est la robotique qui est par exemple capable de gérer des systèmes de transport complexes. L’A380 est un robot, le pilote n’étant là que pour rassurer les passagers. Plutôt que de robot-dépendance il faudrait plutôt parler de robot-indépendance ! »

 

Enjeux

Les enjeux de la robotique sont capitaux. « Du développement de la robotique en France, explique Bruno Bonnell, dépend notre indépendance dans notre capacité à construire des robots, car ils vont faire pleinement partie de notre quotidien ». Certains pays asiatiques l’ont bien compris, en investissant pleinement dans ce secteur, d’autant que chez eux les humanoïdes sont culturellement déjà très bien perçus et acceptés. Aux Etats-Unis, les acteurs publics et privés s’activent aussi avec le lancement par Barack Obama en juin 2011 de la National Robotics Initiative, et via notamment Google, qui, lorsqu’elle investit dans un domaine, c’est rarement pour la beauté du geste.

 

Emplois

Au niveau emploi, « cela va effectivement créer de nombreux emplois ne serait-ce qu’au niveau des services et de la maintenance. Derrière chaque robot de téléprésence, il y a un être humain qui va manipuler le robot, en assurer la maintenance et interagir avec les humains », affirme Bruno Bonnell. Les filières de formation commencent d’ailleurs à se structurer et à intégrer la robotique dans leur cursus. Un facteur clé du développement de la filière au même titre que le plan informatique mis en place dans les années 70 en a permis le développement ensuite. « Il faut vraiment préparer le terrain en amont pour disposer de suffisamment de personnels qualifiés quand les technologies et les usages seront matures, surtout que la robotique va toucher toutes les filières. Je dis d’ailleurs souvent aux parents que je rencontre que 100 % des jeunes de moins de 15 ans qui s’intéressent dès maintenant à la robotique trouveront un emploi. Nous sommes vraiment dans une phase ascensionnelle », conclut Bruno Bonnell.


Retrouvez nos offres d'emploi dans la robotique

Vous serez peut-être également intéressé(e) par

Commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, nos conditions d’utilisation ainsi que l’usage de cookies.

blog comments powered by Disqus

Offres d'emplois IT

  • {FeaturedJobPostedDateText}20/05/2019 {FeaturedJobCompanyText} EPIGONE
    Nous recherchons actuellement un Consultant MOA Décisionnel SAS (H/F) pour intervenir au sein d’une entité entièrement dédiée aux activités IT des SI Décisionnels de l’un de nos plus gros partenai...
  • {FeaturedJobPostedDateText}20/05/2019 {FeaturedJobCompanyText} EPIGONE
    Epigone est une société de conseil spécialisée depuis plus de 20 ans dans le secteur des Assurances. Notre expertise est reconnue auprès de nos nombreux clients Grands Comptes. Dans le cadre de pr...
  • {FeaturedJobPostedDateText}20/05/2019 {FeaturedJobCompanyText} EPIGONE
    Pourquoi rejoindre Epigone ? Pour préparer l’été et vous lancer dans un nouveau challenge professionnel en accord avec vos valeurs. Vous souhaitez rejoindre une société accueillante, dynamique et ...
  • {FeaturedJobPostedDateText}20/05/2019 {FeaturedJobCompanyText} Alternium
    Nous recherchons pour l’un de nos clients, l'un des principaux cabinets d'avocats international qui compte 40 bureaux en Asie, en Europe, en Amérique latine, au Moyen-Orient et aux États-Unis, un(...
  • {FeaturedJobPostedDateText}20/05/2019 {FeaturedJobCompanyText} INDIGO TM
    Pour un de nos clients, leader dans le secteur de l'énergie en France qui a de nombreuses années d'expérience dans l'utilisation des infrastructures de simulation numérique à large échelle, nous c...
  • {FeaturedJobPostedDateText}20/05/2019 {FeaturedJobCompanyText} Carrefour
    Plus de 200 agences Carrefour Banque Carrefour Banque c'est LA banque commerçante ! Plus de 30 ans d'expérience en solution de paiement, de financement, d'épargne et d'assurance et des taux parmi ...

Pour trouver mieux

S'inscrire sur Monster