Accueil / Conseils en recrutement / Trouver les candidats / 5 conseils pour faire vivre une offre d’emploi

5 conseils pour faire vivre une offre d’emploi

5 conseils pour faire vivre une offre d’emploi

L’efficacité d’une offre d’emploi ne tient pas qu’à sa publication. La faire vivre, sur les sites (emploi, carrière) et les réseaux sociaux, augmente sa visibilité.

« Une offre d’emploi est une sorte d’engagement entre deux parties, non un document lambda, elle doit servir à recruter la bonne personne. La faire vivre demande d’être capable de se remettre en question — comme dans un couple », souligne Olivier Boishardy, Senior Talent Acquisition Partner chez Monster.

1. Actualiser l’offre d’emploi chaque semaine pour les métiers en tension

La visibilité des offres d’emploi est fonction des algorithmes, il s’agit donc de jouer leur jeu autant que possible, notamment en actualisant les offres. « Pour les métiers en tension, les profils pour lesquels la demande est forte (commerciaux, développeurs…), il est recommandé d’actualiser l’annonce chaque semaine », précise notre interlocuteur. Une actualisation hebdomadaire augmente la visibilité des offres d’emploi au moment privilégié par les candidats pour les consulter, c’est-à-dire le week-end. Elle s’effectue soit en fonction du service acheté sur le site emploi, soit en actualisant le titre et le texte de l’annonce.

2. Ébruiter son recrutement sur les réseaux sociaux

Par ailleurs, il est toujours utile de faire du « bruit » quand on recrute, c’est un signe de dynamisme. Sur les différents réseaux sociaux où vous avez choisi d’être présent, il importe donc de créer du lien entre vos différents messages de marque employeur, l’offre d’emploi étant l’un d’entre eux. « Un recrutement est l’occasion de mettre en avant votre société et le poste dont il est question dans l’offre d’emploi. Le principe est de faire le plus de bruit possible en un minimum de temps pour obtenir un maximum de candidatures », explique Olivier Boishardy.

3. Retravailler sans tarder une offre d’emploi peu efficace

La durée de vie de l’offre d’emploi est d’au maximum un mois. « Si au bout d’une semaine les candidatures reçues ne conviennent pas ou sont trop peu nombreuses, c’est le signe d’une annonce non pertinente qu’il faut réécrire », souligne-t-il. Bonne nouvelle, le texte de l’offre n’est pas gravé dans le marbre mais modifiable sur une plateforme numérique. Cette remise en question montre que vous êtes à l’écoute des messages indirects que les candidats vous envoient en ne postulant pas, ou de façon inadaptée.

4. Mettre en scène l’offre d’emploi

Faire vivre son offre d’emploi c’est aussi savoir la mettre en scène et la valoriser par la qualité des messages qui l’accompagnent. « L’offre d’emploi est une façon d’attirer les talents, l’entreprise doit faire en sorte d’être la meilleure, jusque dans ses messages, pour attirer les meilleurs candidats », pointe Olivier Boishardy.

5. Supprimer l’offre d’emploi une fois que le poste est pourvu

Une offre d’emploi vit et meurt. La maintenir active alors que le recrutement est abouti envoie un message très négatif — si le candidat recruté la reçoit actualisée, nous vous laissons imaginer l’effet désastreux que cela peut avoir sur sa motivation et sur votre réputation d’employeur…

« L’efficacité d’une offre d’emploi relève de l’action réfléchie — faire en sorte de la faire vivre —plutôt que de l’action réflexe — se contenter de la publier », conclut Olivier Boishardy.

Sophie Girardeau