Accueil / Gestion des ressources humaines / La politique bas carbone du Groupe SEB

La politique bas carbone du Groupe SEB

La politique bas carbone du Groupe SEB

Le Groupe SEB agit à chaque étape du cycle de vie des produits pour limiter leur empreinte environnementale. De nombreux départements de l’entreprise sont impliqués pour agir de manière collaborative sur l’ensemble de sa chaîne valeur et avoir des résultats.

 

Le Groupe SEB produit en moyenne 200 millions de produits par an. De leur conception jusqu’à leur fin de vie, ces produits consomment des ressources naturelles et émettent des gaz à effet de serre, ce qui participe au réchauffement climatique et augmente leur empreinte environnementale.

Conscient de cette responsabilité, le groupe a réalisé un bilan carbone de ses activités en 2016. Il a ainsi une image précise de son empreinte environnementale et de la répartition des émissions de carbone sur l’ensemble de la chaîne de valeur (extraction des matières premières, fabrication, transport, utilisation, fin de vie) et peut mettre en place des actions pour réduire les impacts environnementaux liés à son activité. Pour agir sur 70% des impacts carbone par exemple, la politique d’éco conception prévoit notamment d’augmenter la durée d’usage des produits, d’utiliser des matériaux alternatifs ou recyclés, d’améliorer la performance énergétique des produits et d’augmenter leur recyclabilité.

Le groupe encourage l’adoption d’écogestes chez tous ses collaborateurs et collaboratrices, dans les usines, les bureaux et les entrepôts : privilégier les réunions Skype, utiliser un mug plutôt que des gobelets jetables, trier, imprimer de façon raisonnée… Les sites sont incités à mieux gérer l’énergie dans les bâtiments, à réduire l’empreinte environnementale liée aux déplacements des collaborateurs/collaboratrices, et à mieux utiliser les outils informatiques.

Objectifs du projet

► D’ici 2023 :

  • 40 % d’émissions de gaz à effet de serre par produit fabriqué (en tonnes équivalent CO2, réf. 2016) ;
  • 15 % d’émission de gaz à effet de serre liés à la consommation énergétique des produits (réf. 2016).

► En matière d’emballages :

  • Zéro polystyrène expansé ;
  • 90% de fibres recyclées dans les cartons ;
  • Zéro sous-emballage plastique.

► D’ici 2050 :

Neutralité carbone (compensation de 100 % de la quantité de gaz à effet de serre émis pour la fabrication des produits).

Dimension innovante du projet

Pour que cette politique ait un impact sur toute la chaîne de valeur, de nombreux métiers sont impliqués, avec chacun leur feuille de route : écoconception, environnement, green IT, éco logistique (comprenant la logistique, l’environnement, les achats, le design, le marketing, la R&D, la DSI). Des feuilles de route marketing priorisent les axes d’écoconception des produits. Un réseau de coordinateurs SSE (santé, sécurité, environnement) et des relais locaux développent la politique dans les différents sites du groupe.

Résultats connus et mesurés à ce jour

  • Les objectifs 2020 définis en 2013 ont déjà été atteints hormis ceux qui concernent la consommation énergétique des produits, du fait de processus internes plus longs et de la fréquence de renouvellement des produits.
  • Les objectifs « bas carbone » définis en 2018 ont été validés par le l’iSBT début 2019. Ce résultat place le Groupe SEB parmi les 190 entreprises internationales et les 11 entreprises françaises ayant aligné leur trajectoire de réduction des émissions de carbone avec les standards de l’Accord de Paris sur le climat.
  • Dans le cadre de projets « éco innovants » en matière d’éco production, plus 150 bonnes pratiques ont vu le jour.

 

 

Découvrez le panorama des initiatives RSE des entreprises dans notre livre blanc « Innovation et RSE »

 

 

Sophie Girardeau

Publié le : 30/10/19