Accueil / Marché de l'emploi / Actualités de l'emploi / Témoignage de Olivier Remay, Responsable Communication chez Propriétés-privées.com

Témoignage de Olivier Remay, Responsable Communication chez Propriétés-privées.com

Témoignage de Olivier Remay, Responsable Communication chez Propriétés-privées.com

Proprietes-privees.com est le pionnier de l'immobilier sur Internet. Créé en 2006, ce réseau 100% en ligne sans agence physique mise sur un réseau d’indépendants motivés et bien formés pour mailler tout le territoire ; avec pour objectif d’être l’un des leaders sur le marché des services immobiliers dématérialisés. Pour cela il faut trouver « les bons profils » : ceux dont la fibre entrepreneuriale sera le gage d’une collaboration fructueuse et durable. Olivier Remay, Responsable de la communication nous en dit plus sur les enjeux de développement de ce réseau qui a le web pour toute vitrine.
 
Quels sont les enjeux stratégiques actuels de Proprietes-privees.com ?
Olivier Remay : Nous souhaitons faire connaître la marque et accompagner le développement de la société. Nous avons opté pour une communication multicanale et multi support. Cela doit nous aider à maintenir notre développement pour recruter des conseillers. Notre objectif est de mailler l’ensemble du territoire français. Nous sommes actuellement 900 et pourrions être le double. Parce qu’il y a des projets immobiliers potentiels partout : en ville comme à la  campagne, que ce soit dans le Sud ou dans le Nord. Nous avons une part à prendre sur le marché de la vente de particulier à particulier et c’est là tout l’enjeu de notre développement.
 
Pour ces nombreux recrutements, quels types de profils recherchez-vous ?
Olivier Remay : Notre enjeu est de trouver les personnes qui vont être capables de se plaire dans leur métier, s’épanouir et développer leur business le plus longtemps possible avec nous. Nous faisons face à une double difficulté : le besoin d’avoir un recrutement quantitatif et qualitatif. Il n’y a pas un profil parfait ou un diplôme visé à proprement parler, mais il nous faut cibler juste et identifier les potentiels pérennes. Si nous intégrons des collaborateurs qui arrêtent au bout de six mois, cela n’a pas d’intérêt. Nous recrutons des indépendants, pas des salariés, et cela Monster l’a bien compris dans notre problématique. Nos collaborateurs travaillent depuis chez eux et vont développer leur activité comme des entrepreneurs. Il nous faut donc des profils capables d’avoir cet état d’esprit. Nous regardons essentiellement les profils dans lesquels se dégage une véritable fibre commerciale.
 
Quels sont les leviers que vous mettez en œuvre pour dénicher ces commerciaux dans l’âme ?
Olivier Remay : C’est une recette composée de différents éléments : nous sollicitons les jobboards, parce que nous visons une population en recherche d’opportunités professionnelles, mais nous allons aussi sur le web global via du display. Nous travaillons sur notre propre site via le référencement naturel et payant. Nous misons également sur des temps forts : ce que nous faisons avec Monster. Sur certaines périodes nous allons mettre en avant des offres ou tabler sur une campagne globale multi-supports. Nous misons sur une combinaison de différents canaux de communication qui sont tous orientés digital.
 
Vous communiquez notamment autour des postes et de leurs avantages. Le discours marque employeur joue un rôle essentiel ?
Olivier Remay : Oui, nous mettons en avant ce que nous pouvons apporter à nos collaborateurs : la formation, les outils et les services. Il n’y a pas de hiérarchie, chacun se fixe son propre objectif de chiffre d’affaires à réaliser. Nos conseillers ont une grande liberté et une autonomie d’organisation de leur vie professionnelle. C’est aussi cela qui séduit certains candidats. Notre modèle est notre levier en termes de marque employeur, et pour cela nous devons communiquer le mieux possible pour être bien identifiés.
 
La marque employeur sert également à fidéliser vos collaborateurs une fois recrutés…
Olivier Remay : La fidélisation passe effectivement par ce biais. Recruter c’est bien mais si le turn-over est important, ce qui est le cas chez les indépendants, ce n’est pas satisfaisant. La fidélisation passe par différents axes comme la formation, les possibilités d’évolution, les outils mis à disposition. Sur le terrain, nous tenons à rester en contact avec nos conseillers. Nous les regroupons, nous leur proposons des outils digitaux, les informons régulièrement via newsletter pour garder le contact.
 
Comment fédérer un collectif de travail, un projet commun, avec des collaborateurs indépendants basés partout en France ?
Olivier Remay : Nous avons mis en place un système de référents en local, des animateurs qui en plus de leur job de conseiller immobilier évoluent au sein du groupe pour devenir animateur. Ils développent leur portefeuille puis peuvent suivre et accompagner les équipes. Ils animent le réseau local, participent à des visites, aux salons, aident les nouveaux venus si besoin. Notre devise c’est : « des collaborateurs indépendants, mais pas seuls ».
 
Quelle solution Monster utilisez-vous pour sourcer vos futurs collaborateurs ?
Olivier Remay : Nous passons par les annonces et Monster Talent CRM. Cet outil est un point fort de l’offre Monster. Par rapport au volume de candidatures dont nous avons besoin, nous n’avons pas le temps d’aller dépouiller tous les CV de la CVThèque : nous paramétrons, renforçons les ciblages. Nous pouvons faire bouger le curseur en fonction de nos besoins, c’est le côté simple d’utilisation et «  à la carte » qui nous séduit. Cela permet de toucher d’une façon efficace les candidats potentiels qui ont des profils variés comme des personnes en reconversion par exemple. Nous recevons en moyenne 200 candidatures par mois. Il nous faut trois mois en moyenne pour finaliser un recrutement. En termes d’effectifs, nous intégrons entre 30 et 40 personnes en moyenne par mois actuellement. Monster fait partie des supports qui nous permettent d’avoir des contacts qualifiés.
 
Quelles relations entretenez-vous avec les équipes de Monster ?
Olivier Remay : Elles sont bonnes, j’apprécie le fait qu’ils se posent des questions. Nous avons des besoins spécifiques. Ce sont des process différents de ceux qui concernent les salariés et Monster nous fait bénéficier de sa réflexion et de ses solutions. L’équipe nous permet en outre de faire des tests et si nous voyons que cela fonctionne, nous nous lançons ! Nous bénéficions d’un véritable accompagnement sur nos enjeux et problématiques.
 
Proprietes-privees.com en quelques chiffres :
– Réseau créé en 2006
– 916 conseillers immobilier indépendants
– 23 personnes au back office