Accueil / Marché de l'emploi / La crise, l’occasion d’impliquer plus les managers dans les recrutements

La crise, l’occasion d’impliquer plus les managers dans les recrutements

La crise, l’occasion d’impliquer plus les managers dans les recrutements

La période complexe actuelle doit permettre de préparer les recrutements à venir. Les managers ont un rôle à jouer dans la séduction et la sélection des candidat·es.

« Actuellement, des managers s’impliquent plus dans les processus de recrutement, par envie de moins se tromper dans leurs choix. De plus, le nombre de recrutements ayant globalement diminué, ils·elles ont plus de temps à consacrer au sujet », observe Florent Letourneur, directeur général de Happy to meet you. En mai, ce cabinet de recrutement et conseil en marque employeur a coorganisé avec We Recruit un webinaire sur ce thème.

Une période complexe mais propice à la préparation des recrutements à venir

La période, où des activités prospèrent quand d’autres périclitent, peut être l’occasion de préparer les recrutements à venir. La baisse actuelle des recrutements n’est pas comparable à celle de 2008, 2010 et 2013 et Florent Letourneur prédit pour 2021 une hausse similaire à celle de 2016. « C’est un moment où l’on peut prendre du recul, effectuer une veille, investir dans le futur », estime-t-il. Préparer le rebond demande de faire comprendre aux managers que recruter est une de leurs missions importantes. Il convient donc d’investir dans leur formation sur ce sujet, de les inciter à s’autoformer (les webinaires sont une des nombreuses ressources du Web que les managers ont à leur disposition) et à échanger davantage avec les RH.

Aider les managers à réfléchir à leurs besoins de recrutement

La qualité de la réflexion en amont facilite grandement le processus de recrutement et c’est encore plus vrai quand on travaille à distance. Dans l’organisation actuelle qui fait encore la part belle au télétravail, la multiplication des interactions en visioconférence est peu propice à la prise de recul. « Les managers doivent arriver à s’isoler pour réfléchir à leurs besoins en matière de recrutement », pointe notre interlocuteur.

Convaincre des managers débordé·es

Les managers qui sont actuellement peu impliqué·es dans les processus de recrutement doivent comprendre que les postes liés à des métiers pénuriques, comme les fonctions commerciales, celles du numérique, ou d’expert·es industriel·les (notamment dans les domaines de la maintenance, de la production, de la logistique) restent durs à pourvoir. « Leur engagement, leur implication dans la séduction et la sélection des candidat·es est nécessaire », souligne notre interlocuteur.

Des formations actions pour impliquer les managers dans les recrutements

Quels sont les rôles respectifs des RH et des managers dans un recrutement ? À quel moment du processus faut-il impliquer les managers ? Comment les aider à comprendre ce processus, à formuler leur besoin, à élaborer une fiche de poste en collaboration avec les RH ? Autant de questions qui peuvent être traitées lors de formations actions plutôt que descendantes. Florent Letourneur préconise des formats courts : une heure par exemple consacrée à l’élaboration d’une fiche de poste, ou aux possibilités de sourcing sur les plateformes sociales (Facebook, Twitter, LinkedIn…) grâce à son réseau de pairs, ou encore, à la prise en main d’un logiciel de recrutement collaboratif pour impliquer les managers dans le tri de CV. « Ces formations sont possibles à distance si l’organisation actuelle du télétravail perdure », conclut-il.

Sophie Girardeau

Publié en août 2020.