Accueil / Marché de l'emploi / Statistiques emploi / Emploi, numérique et mixité : 7 chiffres à retenir

Emploi, numérique et mixité : 7 chiffres à retenir

Le Syntec Numérique et l’IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France) enquêtent régulièrement sur l’emploi des ingénieur·es dans le numérique. En chiffres, un aperçu de ce marché en 2020.

  • 175 000: le nombre d’emplois créés dans le numérique en dix ans. Aujourd’hui, 1 ingénieur·e sur 10 travaille dans ce secteur.
  • 12% : la part du secteur numérique dans les recrutements annuels d’ingénieur·es, soit plus de 15 000 postes par an.
  • 70%: le pourcentage d’ingénieur·es participant à la transformation numérique de leur entreprise (+15% en deux ans). Une forte croissance est attendue en 2020 du fait de l’épidémie de COVID-19 (source 31e enquête nationale de l’IESF).
  • 97%: le taux de CDI dans le secteur numérique (contre 95% pour l’ensemble des postes d’ingénierie).
  • 27%: la part de femmes dans les métiers du numérique, faible mais stable depuis dix ans.
  • 15%: la part d’ingénieures intervenant dans le numérique en France (contre 23% d’ingénieures pour l’ensemble du marché français).
  • +4%: l’augmentation du nombre de femmes dans le secteur du numérique en cinq ans. Leur part était de 11,6% en 2014 et de 15,5% en 2019. Une croissance plus importante dans le secteur numérique que dans la population totale des ingénieur·es où la part des femmes n’a augmenté que de 2 points.

« L’extrême croissance et le dynamisme du secteur peuvent expliquer l’augmentation de la part de femmes », commente le Syntec Numérique. La satisfaction des ingénieur·es du numérique, qui s‘est grandement améliorée, est une autre explication : la note de satisfaction moyenne était de 0,71 en 2014, elle est de 0,94 en 2020 (1 étant la note maximale).

Sans oublier les dispositifs, programmes et actions des entreprises, clubs, réseaux (Femmes du numérique, Girlz in Web, Femmes@numérique, EllesBougent, CyberElles…) et écoles pour défaire les stéréotypes liés à ces métiers, susciter des vocations, développer l’empowerment

Sophie Girardeau

Publié le 10 novembre 2020.