Accueil / Plus de contenu RH / Témoignage de Jonathan Lahanque fondateur et gérant d’EVI Patrimoine

Témoignage de Jonathan Lahanque fondateur et gérant d’EVI Patrimoine

Témoignage de Jonathan Lahanque fondateur et gérant d’EVI Patrimoine

EVI Patrimoine est un cabinet de courtage en assurance qui analyse, met en place et accompagne ses clients dans leurs projets de patrimoine, placements, épargne ou solutions d’assurance. En plein développement de son activité, l’entreprise recrute des conseillers patrimoniaux au profil peu courant et qui demande des qualités humaines spécifiques. Jonathan Lahanque, gérant d’EVI Patrimoine, nous explique dans un témoignage les besoins et enjeux actuels de son cabinet et les processus de recrutement mis en place afin de servir au mieux sa culture d’entreprise et satisfaire ses clients de plus en plus diversifiés.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre entreprise et votre activité ?

EVI Patrimoine est un cabinet de courtage en assurance et réassurance qui propose à ses clients des solutions d’assurance vie, de placements, d’épargne ou de défiscalisation. Nos clients sont uniques et ont chacun des besoins et des demandes spécifiques. Nous nous adressons essentiellement à des profils CSP+ , des chefs d’entreprise, des indépendants, des statuts et métiers qui ont davantage une culture de prévoyance ou qui peuvent créer un patrimoine. Mais notre métier se démocratise de plus en plus, avec notamment l’effondrement du système des retraites, et de plus en plus de clients issus de différents univers ou de la classe moyenne s’adressent à nous. Pour ma part, j’ai démarré mon activité professionnelle de courtier en 2006 et j’ai créé l’entreprise EVI Patrimoine en 2017 lorsque mon activité s’est développée. J’en suis actuellement le gérant. Mon rôle est par définition très diversifié et va du management au développement de l’entreprise.

Quels sont les besoins et enjeux actuels en termes de recrutement d’EVI Patrimoine ?

Nous sommes basés en région parisienne et notre enjeu actuel est notre développement de partenariats en province, dans le Nord et le Grand Est pour commencer. Nos besoins en recrutement sont donc importants. Nous recherchons principalement ce qui constitue notre coeur de métier, à savoir des conseillers patrimoniaux. C’est un métier compliqué, chaque client est unique et les solutions doivent être adaptées et personnalisées. Aussi les profils que nous recherchons doivent avoir un contact humain irréprochable sur le terrain, une écoute développée, une certaine autonomie ainsi qu’une forme de flexibilité pour nos clients. Nous avons donc mis en place pour les conseillers recrutés une formation de 153h en interne, avec un accompagnement sur le terrain avec un manager.

Quels sont vos principaux leviers de recrutement ?

Nous pratiquons essentiellement la cooptation. La recommandation est vraiment la culture de notre entreprise que ce soit au niveau de nos clients ou au niveau du recrutement. Un client satisfait est un client qui nous recommandera auprès d’un autre. Nous croyons en ce cercle vertueux également dans le recrutement. Nos conseillers patrimoniaux sont les mieux placés pour présenter le poste et l’entreprise auprès de leurs cercles proches. Ce processus de recrutement permet également une intégration plus simple du candidat. Nous faisons très peu de sourcing, le métier de courtier étant très peu développé en France, donc notre principal levier est de plus en plus la cooptation, en plus des annonces classiques.

Pour ce dernier levier, comment Monster vous aide-t-il justement à mener à bien vos recrutements ?

Nous utilisons chez Monster les annonces premium. Ces annonces nous permettent d’avoir une plus grande visibilité sur internet, sur les réseaux sociaux et elles sont diffusées auprès d’une population ciblée, plus importante et de manière plus directe. Monster nous aide et nous conseille sur la rédaction, la charte graphique etc. Grâce à ces annonces très directes, concrètes et ciblées nous avons un très fort retour de CVs de candidats, environ 200 à 300 CVs par annonce sur un mois. Sur une quinzaine de recrutements par an, 25 à 30% proviennent de Monster.

Quelles relations entretenez-vous avec les équipes Monster ?

Nous avons de très bonnes relations avec les équipes Monster qui sont très à l’écoute de nos besoins et très réactives. Nous avons des points réguliers ensemble notamment sur les candidatures à la suite de nos annonces. Et les conseils et les outils proposés sont toujours très pertinents.

EVI Patrimoine en quelques chiffres :

  • 18 mandataires
  • 15 recrutements par an
  • 25 partenariats